Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale du traitement des cancers

Par Bruce A. Chabner, MD, Director of Clinical Research;Professor of Medicine, Massachusetts General Hospital Cancer Center;Harvard Medical School ; Elizabeth Chabner Thompson, MD, MPH, Founder, BFFL Co

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Pour obtenir la guérison d'un cancer, il faut éliminer toutes les cellules tumorales. Les principales modalités thérapeutiques sont les suivantes

  • La chirurgie (pour les cancers localisés avec une extension locale et régionale limitée)

  • La radiothérapie (pour les cancers localisés avec une extension locale et régionale limitée)

  • La chimiothérapie (en cas de maladie systémique)

Les autres méthodes importantes sont

  • Les traitements hormonaux (pour certains cancers, p. ex., cancer de la prostate, du sein, de l'utérus)

  • L'immunothérapie (Ac monoclonaux, interférons et autres modificateurs de la réponse biologique, vaccins antitumoraux, Immunothérapie du cancer)

  • Les médicaments différenciants, tels que les rétinoïdes

  • Les médicaments ciblés résultant de l'amélioration des connaissances en biologie cellulaire et moléculaire

Dans tous les cas, la stratégie thérapeutique doit être coordonnée entre le radiothérapeute, le chirurgien et l'oncologue médical. Le choix des traitements évolue constamment et de nombreux essais sont en cours. Dans la mesure du possible et quand la situation clinique le permet, la participation à un essai clinique doit être discutée avec le patient.

De nombreux termes sont utilisés pour définir la réponse au traitement (voir Réponse au traitement). L'intervalle libre sans maladie est souvent utilisé comme un indicateur de guérison et sa durée varie suivant le type de cancer. Par exemple, les cancers du poumon, du colon, de la vessie, du testicule, les lymphomes à grandes cellules, sont habituellement considérés comme guéris après un intervalle libre de maladie de 5 ans. Cependant, les cancers du sein et de la prostate peuvent récidiver longtemps au-delà d'une période de 5 ans, un événement qui définit une tumeur en sommeil (un domaine majeur de la recherche actuelle); il est ainsi préférable d’attendre une rémission de 10 ans pour parler de guérison.

Réponse au traitement

Terme

Définition

Guérison

Absence à long terme de la symptomatologie de la maladie, bien que les patients qui semblent guéris puissent encore avoir des cellules tumorales viables qui finissent par provoquer une rechute

Rémission complète (réponse complète)

Disparition de toute manifestation clinique de la maladie

La réponse partielle est définie par une réduction de taille de la tumeur

> 50%, qui permet l'obtention d'un allongement significatif de la survie même si la prolifération tumorale reste inévitable

Maladie stable

Ni amélioration ni aggravation

Survie sans maladie (intervalle libre sans récidive)

Intervalle entre la rémission et la rechute

Survie sans progression

Délai entre l'initiation du traitement et la progression chez un patient survivant

Temps de survie

Délai entre le diagnostic et le décès

Les décisions thérapeutiques doivent tenir compte du rapport entre les effets indésirables et les bénéfices attendus; une prise en charge multidisciplinaire est nécessaire. Les préférences du patient sur " comment vivre sa fin de vie " doivent être discutées au début du traitement, malgré les difficultés inhérentes à cette période difficile ( Directives anticipées).

Ressources dans cet article