Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Céphalosporines

Par Hans P. Schlecht, MD, MSc, Department of Medicine, Division of Infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine ; Christopher Bruno, MD, Division of infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les céphalosporines sont antibiotiques β-lactamines bactéricides Ils empêchent la synthèse de la paroi cellulaire des bactéries sensibles par inhibition enzymatique. Il existe 5 générations de céphalosporines ( Céphalosporines*).

Céphalosporines*

Médicament

Voie

1ère génération

Cefadroxil

Oral

Céfazoline

Parentéral

Céphalexine

Oral

Céphradine

Oral

2e génération

Cefaclor

Oral

Cefotetan

Parentéral

Cefoxitin

Parentéral

Cefprozil

Oral

Céfuroxime

Parentérale ou orale

3e génération

Cefdinir

Oral

Cefditoren

Oral

Cefixime

Oral

Céfotaxime

Parentéral

Cefpodoxime

Oral

Ceftazidime

Parentéral

Ceftibuten

Oral

Ceftriaxone

Parentéral

4e génération

Céfépime

Parentéral

5e génération

Ceftaroline

Parentéral

Pharmacologie

Les céphalosporines pénètrent bien dans la plupart des liquides corporels et le liquide extra-cellulaire de la plupart des tissus, en particulier en présence d'une inflammation (qui favorise la diffusion). Cependant, les seules céphalosporines qui atteignent des niveaux assez élevés dans le LCR pour traiter une méningite sont les suivantes

  • Ceftriaxone

  • Céfotaxime

  • Ceftazidime

  • Céfépime

Toutes les céphalosporines pénètrent mal dans le liquide intracellulaire et le corps vitré.

La plupart des céphalosporines sont principalement éliminées par voie urinaire, de sorte que leur posologie doit être adaptée en cas d'insuffisance rénale. La céfopérazone et la ceftriaxone, qui ont une élimination biliaire importante, ne nécessitent pas d'ajustement de la posologie.

Indications

Les céphalosporines sont bactéricides pour la plupart des bactéries suivantes:

  • Bactéries Gram positif

  • Bactéries Gram négatif

Les céphalosporines sont classées par génération ( Certaines des utilisations cliniques des céphalosporines de 3e et 4e génération). Les médicaments de 1ère génération sont efficaces surtout contre les micro-organismes Gram positif. Les générations les plus récentes présentent généralement un large spectre contre les bacilles aérobies Gram négatif. La ceftaroline (céphalosporine de 5e génération), non encore est active contre Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline. Les céphalosporines ont les limitations suivantes:

  • Manque d'activité contre les entérocoques (sauf pour la ceftaroline, qui est active contre Enterococcus faecalis, et non contre E. faecium)

  • Absence d'activité contre les staphylocoques résistants à la méthicilline (sauf la ceftaroline)

  • Absence d'activité contre les bacilles anaérobies Gram négatifs (sauf pour le céfotétan et la céfoxitine)

Céphalosporines de première génération

ces médicaments présentent une excellente activité contre

  • Cocci Gram positifs.

Les céphalosporines orales de 1ère génération sont fréquemment utilisées dans les infections cutanées et des tissus mous non compliquées, dues habituellement à des staphylocoques et à des streptocoques.

La céfazoline par voie parentérale est fréquemment utilisée en cas d'endocardite à S. aureus sensible à la méthicilline et en prophylaxie en chirurgie cardiothoracique, orthopédique, abdominale et pelvienne.

Céphalosporines et céphamycines de 2e génération

les céphalosporines de seconde génération sont actives contre

  • Cocci Gram positifs.

  • Certains bacilles Gram négatifs

Les céphamycines sont actives contre

  • Bacteroides sp, y compris B. fragilis

Ces médicaments peuvent être légèrement moins actifs contre les cocci Gram positif que les céphalosporines de 1ère génération. Les céphalosporines de 2e génération et les céphamycines (céfoxitine et céfotétan) sont souvent utilisées en cas d’infections polymicrobiennes impliquant des bacilles Gram négatifs et des cocci Gram positifs. Comme les céphamycines sont actives contre Bacteroides sp, elles peuvent être utilisées lorsque des micro-organismes anaérobies sont suspectés (p. ex., sepsis abdominal, ulcères de décubitus, infections du pied diabétique). Cependant, dans les certains hôpitaux, ces bacilles ne sont plus régulièrement sensibles aux céphamycines.

Céphalosporines de 3e génération

ces médicaments sont actifs contre

  • Haemophilus influenzae et certaines Enterobacteriaceae (p. ex., Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis) non producteurs de β-lactamase AmpC ou de β-lactamase à spectre étendu

La ceftazidime est également active contre

  • Pseudomonas aeruginosa

Certaines céphalosporines de 3e génération ont une efficacité relativement limitée contre les cocci Gram positifs. La céfixime et le ceftibutène po sont peu actifs contre S. aureus et, leur utilisation dans les infections de la peau et des tissus mous, doit être limitée aux infections streptococciques non compliquées. Ces céphalosporines (notamment les céphalosporines de 4e génération) ont de nombreuses utilisations cliniques ( Certaines des utilisations cliniques des céphalosporines de 3e et 4e génération).

Céphalosporines de 4e génération

le céfépime (céphalosporine de 4e génération) est actif contre

  • Les cocci Gram positifs (similaire à céfotaxime)

  • Les bacilles Gram négatifs (activité accrue), y compris P. aeruginosa (semblable à la ceftazidime), K. pneumoniae et E. coli producteurs de β-lactamase à spectre étendu, et les entérobactéries productrices d'une β-lactamase de type ampC, tel qu'Enterobacter sp

Certaines des utilisations cliniques des céphalosporines de 3e et 4e génération

Médicament

Indications

Commentaires

Céphalosporines de 3e et 4e génération

Infections polymicrobiennes impliquant des bacilles Gram négatifs et des cocci Gram positifs (p. ex., sepsis abdominal, ulcères de décubitus, infections du pied diabétique)

Si nécessaire, associé à d'autres médicaments pour couvrir les anaérobies ou les entérocoques

Ceftriaxone et quelques autres céphalosporines de 3e génération

Pneumonies contractées en ville

Utilisé avec un macrolide pour couvrir des germes atypiques (mycoplasmes, Chlamydophila sp, Legionella sp)

Céfotaxime

Ceftriaxone

Suspicion de méningite bactérienne à Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae, ou Neisseria meningitides

Utilisé avec l'ampicilline pour couvrir Listeria monocytogenes et avec la vancomycine pour couvrir S. pneumoniae de sensibilité diminuée à la pénicilline (en attendant les résultats de la CMI*)

Cefpodoxime (po)

Infections non compliquées cutanées et des tissus mous, dues en général à des staphylocoques et à des streptocoques

Non utilisé si un Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline est suspecté

Ceftazidime

Traitement empirique pour couvrir la méningite post-neurochirurgicale à Pseudomonas aeruginosa

Utilisé avec la vancomycine pour couvrir S. aureus résistant à la méthicilline

Ceftriaxone

Endocardite provoquée par des micro-organismes du groupe HACEK

Endocardite à streptocoques sensibles à la pénicilline

Complications neurologiques de la maladie de Lyme (sauf en cas de paralysie faciale a frigore [ou de Bell] isolée), cardite et arthrite

Infections gonococciques non compliquées et/ou le chancre mou

Dose IM unique

*Des souches de pneumocoques résistantes à la ceftriaxone et à la céfotaxime ont été rapportées et certaines lignes directrices suggèrent que les souches responsables présentes dans le LCR ont une CMI 1,0 μg/mL doivent être considérées comme non sensibles aux céphalosporines de 3e génération.

HACEK =Haemophilus, Actinobacillus, Cardiobacterium, Eikenella, et Kingella spp; CMI = concentration minimale inhibitrice.

Céphalosporines de 5e génération

Le ceftobiprole (céphalosporine de 5e génération) est actif contre

  • S. aureus résistant à la méthicilline (SARM) et E. faecalis

Son activité contre d'autres cocci Gram-positif et d'autres bacilles Gram-négatif est similaire à celle des céphalosporines de troisième génération. Il est n'est pas actif contre Pseudomonas sp.

Contre-indications

Les céphalosporines sont contre-indiquées en cas d'allergie à ces produits ou d'antécédents de réaction anaphylactique à la pénicilline.

La ceftriaxone est contre-indiquée dans les cas suivants:

  • La ceftriaxone IV ne doit pas être administrée avec des solutions contenant du Ca (y compris les solutés d'alimentation parentérale contenant du Ca) chez le nouveau-né de 28 j du fait du risque de précipitation. Des réactions mortelles dues à la précipitation ceftriaxone-Ca dans les poumons et les reins des nouveau-nés ont été signalées. Dans certains cas, différentes lignes de perfusion ont été utilisées et des solutions contenant de la ceftriaxone et du Ca ont été administrées à des moments différents. À ce jour, le phénomène de précipitation intravasculaire ou pulmonaire n'a pas été rapporté chez les patients autres que les nouveau-nés traités par la ceftriaxone et par des solutions IV contenant du Ca. Cependant, en raison d'une interaction entre la ceftriaxone et les solutions IV contenant du Ca, qui est théoriquement possible chez les patients autres que les nouveau-nés, la ceftriaxone et les solutions contenant du Ca ne doivent pas être mélangées ou administrées dans les 48 h de l'injection de l'une par rapport à l'autre (période correspondant à 5 demi-vie de la ceftriaxone) et ce, même par des lignes de perfusion différentes à différents sites, et ce dans le cas de tout patient, quel que soit son âge. Pas de données sur les interactions potentielles entre la ceftriaxone et des produits oraux contenant du Ca ou sur l'interaction entre IM ceftriaxone IM et des produits contenant du Ca (IV ou po) sont disponibles.

  • La ceftriaxone ne doit pas être administrée aux prématurés et hyperbilirubinémiques, parce qu'in vitro, la ceftriaxone peut déplacer la bilirubine de l'albumine sérique, risquant de déclencher un ictère nucléaire.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Les céphalosporines sont dans la catégorie de risque de grossesse B (études animales ne montrant pas de risque et preuves humaines incomplètes ou études animales montrant des risques mais pas les essais cliniques).

Les céphalosporines passent dans le lait maternel et peuvent modifier la flore intestinale du nourrisson. Ainsi, leur utilisation pendant l'allaitement est souvent déconseillée.

Effets indésirables

Les effets indésirables significatifs sont

  • Réactions d'hypersensibilité (les plus fréquentes)

  • Diarrhée à Clostridium difficile (colite pseudo-membraneuse, Diarrhée induite par Clostridium difficile)

  • Leucopénie

  • Thrombopénie

  • Test de Coombs positif (bien que l'anémie hémolytique soit très rare)

Les réactions d’hypersensibilité sont les effets indésirables systémiques les plus fréquents; les éruptions cutanées sont fréquentes, mais l’urticaire et l'anaphylaxie sont rares (réactions médiées par les IgE).

L’allergie croisée entre céphalosporines et pénicillines est rare; les céphalosporines peuvent être administrées avec prudence en cas de besoin à des patients qui ont des antécédents d’hypersensibilité retardée à la pénicilline. Les céphalosporines ne doivent cependant pas être utilisées en cas d'antécédents de réaction anaphylactique à la pénicilline. Des douleurs au point d'injection IM et une thrombophlébite après injection IV sont possibles.

Le céfopérazone peut avoir un effet antabuse (disulfirame) et en cas d'ingestion d'alcool, entraîner des nausées et des vomissements. Le céfotétan peuvent aussi augmenter le TQ/INR et le TCA, un effet réversible sous vitamine K.

Ressources dans cet article