Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Chloramphénicol

Par Hans P. Schlecht, MD, MSc, Department of Medicine, Division of Infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine ; Christopher Bruno, MD, Division of infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le chloramphénicol est essentiellement bactériostatique. Il se fixe sur la sous-unité 50S du ribosome, inhibant donc la synthèse protéique des bactéries.

Pharmacologie

Le chloramphénicol est bien absorbé po. Pour le traitement parentéral, il faut utiliser la voie IV.

Le chloramphénicol pénètre dans les liquides corporels, y compris le LCR en concentrations élevées et est excrété dans l'urine. Du fait de son métabolisme hépatique, le chloramphénicol actif ne s'accumule pas en cas d'insuffisance rénale.

Indications

Le chloramphénicol a un large spectre d'activité contre

  • Les cocci et les bacilles Gram positifs et Gram négatifs (dont les bactéries anaérobies)

  • Rickettsia, Mycoplasma, Chlamydia, et Chlamydophila spp

Du fait de sa toxicité pour la moelle osseuse, de la disponibilité des autres antibiotiques et de l'émergence d'une résistance, le chloramphénicol ne constitue plus une option intéressante pour traiter les infections quelles qu'elles soient, sauf

  • Les infections graves dues à quelques bactéries multirésistantes qui restent sensibles à cet antibiotique

Cependant, lorsque le chloramphénicol a été utilisé pour traiter une méningite causée par des pneumocoques de sensibilité diminuée à la pénicilline, les résultats ont été décevants, probablement parce que le chloramphénicol a une mauvaise activité bactéricide contre ces souches.

Contre-indications

Le chloramphénicol est contre-indiqué si un autre médicament peut être utilisé à sa place.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Le chloramphénicol pendant la grossesse engendre chez le fœtus des niveaux de médicament pouvant presque aller jusqu'aux niveaux maternels. Le syndrome du bébé gris est une préoccupation théorique, en particulier à court terme, mais il n'y a pas de preuves claires du risque fœtal.

Le chloramphénicol passe dans le lait maternel. La sécurité d'administration durant l'allaitement n'a pas été établie.

Effets indésirables

Les effets indésirables comprennent

  • Insuffisance médullaire (les plus graves)

  • Nausées, vomissements et diarrhée

  • Syndrome du bébé gris (chez le nouveau-né)

Le chloramphénicol peut entraîner 2 types d'insuffisance médullaire:

  • Perturbation dose-dépendante et réversible du métabolisme du fer: cet effet est plus fréquent avec des doses élevées ou un traitement prolongé ou en cas de troubles hépatiques sévères.

  • Aplasie médullaire idiosyncrasique irréversible: cette anémie survient chez < 1/25 000 patient traité. Elle peut ne pas se développer après l'arrêt du traitement. Le chloramphénicol ne doit pas être utilisé en application locale, car de petites quantités peuvent être absorbées et entraîner, rarement toutefois, une aplasie médullaire.

Les réactions d'hypersensibilité sont rares. Des névrites optiques et des neuropathies périphériques peuvent être mises en évidence en cas d'utilisation prolongée.

Le syndrome du bébé gris néonatal, qui comprend une hypothermie, une cyanose, une flaccidité et un collapsus circulatoire, est souvent mortel. La cause en est une concentration sanguine élevée par incapacité du foie à métaboliser le chloramphénicol. Pour éviter la survenue de ce syndrome, l'administration aux nourrissons de 1 mois, de > 25 mg/kg/j initialement, est contre-indiquée et les doses doivent être adaptées en fonction des taux sanguins du médicament.