Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Les carbapénèmes

Par Hans P. Schlecht, MD, MSc, Assistant Professor of Medicine, Department of Medicine, Division of Infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine ; Christopher Bruno, MD, Assistant Professor of Medicine, Division of infectious Diseases & HIV Medicine, Drexel University College of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les carbapénèmes (imipénème, méropénème, ertapénème), sont des médicaments bactéricides β-lactamines parentéraux présentant un spectre extrêmement large. Ils sont actifs contre

  • Haemophilus influenzae

  • Les anaérobies

  • La plupart des entérobactéries (dont celles qui produisent une β-lactamase ampC et une β-lactamase à spectre étendu, bien que P. mirabilis ait tendance à avoir une concentration minimale inhibitrice augmentée dans le cas de l'imipénème [CMI])

  • Les carbapénèmes sont actifs contre les staphylocoques et les streptocoques sensibles à la méthicilline dont S. pneumoniae (sauf peut-être les souches ayant une sensibilité diminuée à la pénicilline)

La plupart des souches d'Enterococcus faecalis et de nombreuses souches de P. aeruginosa, dont celles résistantes aux pénicillines à large spectre et aux céphalosporines, sont sensibles à l'imipénème et au méropénème, mais résistent à l'ertapénème. Cependant, le méropénème et le doripenem sont moins actifs que l'imipénème contre E. faecalis. Les carbapénèmes sont actifs en synergie avec les aminosides contre P. aeruginosa. E. faecium, Stenotrophomonas maltophilia, et les staphylocoques résistants à la méthicilline sont résistants.

De nombreux microrganismes pathogènes nosocomiaux multirésistants aux antibiotiques ne sont sensibles qu'aux carbapénèmes. Cependant, une utilisation extensive de carbapénèmes a entraîné l'apparition d'une résistance à ces produits.

L'imipénème et le méropénème pénètrent dans le LCR en cas de méningite. Le méropénème est utilisé pour le traitement de la méningite à bacilles Gram négatif; l’imipénème n’est pas utilisé dans la méningite, car il peut provoquer des convulsions. La plupart des convulsions apparaissent chez des personnes présentant une pathologie du SNC ou une insuffisance rénale et à qui des doses trop élevées ont été administrées.

Le doripénème a donné lieu à un avertissement (dit "black box" du fait du liséré noir qui l'entoure) indiquant que lorsqu'il est utilisé dans le cadre d'une pneumonie bactérienne associée à la ventilation, il existe un risque accru de décès par rapport à l'imipénème. En outre, les taux de réponse clinique étaient plus faibles avec le doripénème. Le doripenem n'est pas approuvé dans le traitement de la pneumonie.