Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Infections intestinales sexuellement transmissibles

Par J. Allen McCutchan, MD, MSc, University of California at San Diego

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

De nombreux agents pathogènes, des bactéries (Shigella, Campylobacter, ou Salmonella), certains virus (les virus des hépatites A, B et C) et des parasites (Giardia sp ou amibes), sont transmis lors de relations sexuelles, en particulier celles qui favorisent la contamination orofécale. Par ordre de risque décroissant, ce sont les pratiques orales-rectales, anal-génitales, orales-génitales et les rapports sexuels génitaux.

Bien que certains des agents pathogènes bactériens et parasitaires ci-dessus puissent causer une rectite, ils provoquent habituellement une infection plus haut dans le tractus intestinal; les symptômes comprennent une diarrhée, de la fièvre, des ballonnements, des nausées et des douleurs abdominales. Les infections multiples sont fréquentes, surtout chez les sujets qui ont de nombreux partenaires sexuels et qui se livrent à des pratiques sexuelles qui mènent à un contact direct ou indirect oro-rectal. La plupart de ces agents pathogènes peuvent entraîner des infections en étant asymptomatiques; les infections asymptomatiques sont la règle avec Entamoeba dispar (précédemment nommé Entamoeba histolytica non pathogène) qui souvent est observé chez les hommes homosexuels. Pour le diagnostic et le traitement de ces infections, v. ailleurs dans Le Manuel.