Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Baylisascariase

Par Richard D. Pearson, MD, University of Virginia School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La baylisascariase est une infection due à l'ascaride du raton laveur, Baylisascaris procyonis, qui peut entraîner chez l'homme une infection du SNC.

L'infection survient habituellement chez l'enfant qui joue avec la terre ou avec des objets contaminés par les matières fécales de ratons-laveurs. Elle est présente aux USA, notamment sur le littoral de l'Atlantique, dans le Midwest américain et le Nord-Est. Bien que la baylisascariase soit rare chez l'homme, elle est préoccupante car un grand nombre de ratons laveurs vivent à proximité des humains et le taux d'infection par B. procyonis chez ces animaux est élevé.

Les larves pénètrent dans un grand nombre de tissus (le foie, cœur, poumons, cerveau, yeux) entraînant un syndrome larva migrans viscérale et une larva migrans oculaire semblables à la toxocarose. Cependant, contrairement aux larves de Toxocara, les larves de Baylisascaris continuent de grandir jusqu'à atteindre une grande taille (jusqu'à 24 cm chez la femme et 12 cm chez l'homme) dans le SNC et provoquent une méningo-encéphalite éosinophile. Les lésions tissulaires et la symptomatologie de la baylisascariase sont souvent graves car les larves de Baylisascaris se déplacent beaucoup et ne meurent pas rapidement.

Le diagnostic est difficile parce que les tests sérologiques ne sont pas disponibles dans le commerce, mais le LCR ou le sérum peuvent être testés par des anticorps au Centers for Disease Control and Prevention, si les soupçons sont forts. La visualisation d'une larve lors de l'examen oculaire est souvent une indication.

Lorsque la suspicion d'infection est élevée, un traitement immédiat par l'albendazole (25 à 50 mg/kg po 1 fois/j pendant 10 à 20 j) peut être efficace.