Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des infections par les nématodes filaires

Par Richard D. Pearson, MD, University of Virginia School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les vers filiformes (filaires) adultes vivent dans les tissus lymphatiques ou sous-cutanés. Les femelles gravides ont une descendance (microfilaires) qui circule dans le sang ou migre dans les tissus. Quand elles sont ingérées par un insecte suceur de sang (moustiques ou mouches), les microfilaires se transforment en larves infectieuses qui sont inoculées ou déposées sur la peau du prochain hôte par la morsure de l'insecte. Les cycles évolutifs de toutes les filaires sont similaires, sauf en ce qui concerne le site de l'infection. Seules quelques espèces de filaires infectent les hommes. Elles peuvent être regroupées en fonction de l'emplacement des vers adultes.

La filariose sous-cutanée est causée par Loa loa (le vers de l'œil africain, Loase) et Onchocerca volvulus ( Cnchocercose (cécité des rivières)).

La filariose lymphatique est due à Wuchereria bancrofti, Brugia malayi, et B. timori ( Filariose lymphatique de Bancroft et de Brugia).

Rarement, Dirofilaria immitis, le ver du cœur du chien, provoque une infection chez l'homme ( Dirofilariose).

Certains laboratoires spécialisés pratiquent un test général sérologique de dépistage de l'infection filarienne (dont les infections à Wuchereria, Brugia, Onchocerca, et à Mansonella). Le test est très sensible, mais il ne peut pas identifier la filariose spécifique et il ne peut pas distinguer l'infection active de l'infection ancienne. Cette distinction est moins importante chez les voyageurs symptomatiques, mais limite l'utilité du test chez les sujets provenant de zones endémiques.