Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Infections par Oligella

Par Larry M. Bush, MD, Affiliate Professor of Clinical Biomedical Sciences; Affiliate Associate Professor of Medicine, Charles E. Schmidt College of Medicine, Florida Atlantic University; University of Miami-Miller School of Medicine
Maria T. Perez, MD, Associate Pathologist, Department of Pathology and Laboratory Medicine, Wellington Regional Medical Center, West Palm Beach

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Oligella sp est essentiellement à l'origine d'infections des voies génito-urinaires.

Le genre Oligella comprend 2 espèces, Oligella urethralis et O. ureolytica.

O. urethralis est un commensal des voies génito-urinaires et la plupart des isolats cliniques proviennent de prélèvement d'urines, principalement chez des hommes. Bien que les infections symptomatiques soient rares, des bactériémies, des arthrites septiques simulant des arthrites gonococciques et des cas de péritonites ont été décrits.

O. ureolytica apparaît principalement dans les urines, habituellement chez des patients porteurs à long terme de cathéters urinaires ou dans d'autres systèmes de drainage urinaire. Ces patients ont une tendance à développer des calculs urinaires, probablement parce que le microrganisme hydrolyse l'urée et alcalinise l'urine, aboutissant à une précipitation des phosphates. Une bactériémie a été observée chez un patient atteint d'une uropathie obstructive.

Le diagnostic d'infections à Oligella repose sur la culture.

Ces microrganismes étant rarement isolés, les données concernant la sensibilité aux antimicrobiens sont limitées; la plupart sont sensibles aux β-lactamines. On a cependant identifié une souche sécrétrice de β-lactamase et des souches résistantes à la ciprofloxacine.