Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Autres rickettsioses causes de fièvre pourprée

Par William A. Petri, Jr, MD, PhD, Wade Hampton Frost Professor of Medicine and Chief, Division of Infectious Diseases and International Health, University of Virginia School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Diverses rickettsies transmises par les tiques ixodides causent la fièvre pourprée similaire mais plus bénigne à la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses. Les symptômes sont une lésion cutanée initiale, une adénopathie satellite et un exanthème maculopapuleux.

Les rickettsioses responsables de la fièvre pourprée comprennent la rickettsiose à tiques d'Asie du nord, le typhus de la tique du Queensland, le typhus à tique africaine, la fièvre pourprée méditerranéenne (fièvre boutonneuse) et la rickettsiose à Rickettsia parkeri (transmise par la tique du Golfe [Amblyomma maculatum], Maladies causées par Rickettsia, Orientia, Ehrlichia, Anaplasma, et Coxiella Spp). Les agents en cause appartiennent au groupe des rickettsies des fièvres pourprées.

L'épidémiologie de ces rickettsioses à tiques ressemble à celle de la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses dans l'hémisphère Ouest. Les tiques ixodidées et les animaux sauvages constituent le réservoir naturel des rickettsies. L'homme s'infeste en s'insérant accidentellement dans le cycle. Dans certaines régions, le cycle de la fièvre boutonneuse s'effectue dans l'environnement domestique, avec principalement la tique brune du chien Rhipicephalus sanguineus, est le vecteur dominant.

Symptomatologie

La symptomatologie est semblable pour toutes les rickettsioses transmises par les tiques et généralement plus légère que dans la fièvre pourprée des Montagnes Rocheuses.

Après une incubation de 5 à 7 jours apparaissent fièvre, une sensation de malaise, céphalées et conjonctivite. En même temps que la fièvre, apparaît une lésion localisée ulcérée de 2 à 5 mm de diamètre avec un centre noir (une escarre ou, dans la fièvre boutonneuse, une " tâche noire "). Il y a habituellement une adénopathie satellite ou régionale. Vers le 4e jour de fièvre, apparaît un exanthème maculopapuleux sur les avant-bras, qui s'étend sur la plus grande partie du corps, y compris les paumes des mains et les plantes des pieds. La fièvre se maintient jusque dans la 2e semaine.

Les complications et le décès sont rares, sauf parmi les patients âgés ou débilités. Cependant, la maladie ne doit pas être prise à la légère; une forme fulminante de vascularite peut apparaître.

Diagnostic

  • Signes cliniques

  • Biopsie de l'éruption avec immunofluorescence directe pour détecter les microrganismes

  • Test sérologiques en aigu et en convalescence (les sérologies sont inutiles à la phase aiguë)

  • PCR

Concernant les détails du diagnostic Revue générale des rickettsioses : Diagnostic.

Traitement

  • Doxycycline ou ciprofloxacine

Le traitement consiste en l'une des solutions suivantes:

  • Doxycycline 100 mg po bid pendant 5 jours

  • Ciprofloxacine 500 à 750 mg po bid pendant 5 jours

Des mesures doivent être prises pour éviter les morsures de tiques ( Prévention des morsures de tiques).

Ressources dans cet article