Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Vaccin antigrippal

Par William D. Surkis, MD, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Selon les recommendations de l'OMS et des US Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les vaccins sont modifiés tous les ans pour inclure les souches les plus fréquentes (habituellement 2 souches du virus influenza de type A et 1 ou 2 souches du virus de type B). Parfois des vaccins légèrement différents sont utilisés dans l'hémisphère nord et l'hémisphère sud.

Préparations

Il existe 2 types principaux de vaccins:

  • Vaccin antigrippal inactivé

  • Vaccin antigrippal vivant atténué

Les vaccins trivalents sont progressivement remplacés par des vaccins quadrivalents, qui couvrent une souche de virus B supplémentaire. Un vaccin trivalent recombinant contre la grippe (RIV3) et un vaccin sur culture cellulaire (ccIIV3) qui ne contient pas de protéines d'œuf sont disponibles. Un vaccin trivalent à haute dose est disponible chez les patients ≥ 65 ans.

Indications

La vaccination annuelle contre la grippe est recommandée pour

  • Toutes les personnes de ≥ 6 mois

Le vaccin anti-grippal inactivé peut être administré à tous les sujets de ≥ 6 mois, y compris aux femmes enceintes.

Le vaccin anti-grippal inactivé peut être administré aux sujets qui ont une anamnèse d'allergie bénigne aux œufs (c.-à-d., qui n'ont eu qu'un urticaire après exposition aux œufs) si des précautions de sécurité supplémentaires sont prises. Un clinicien familier du diagnostic et du traitement des réactions allergiques doit administrer le vaccin à ces sujets, et le clinicien doit les observer pendant 30 min après la vaccination.

Une formulation adaptée à l'âge doit être utilisée.

Les adultes ≥ 65 ans doivent recevoir une dose élevée IV. La dose élevée est seulement recommandée chez les patients de ≥ 65 ans.

Le RIV3 peut être utilisé chez les sujets âgés de 18 à 49 ans qui ont un certain degré d'allergie aux œufs et qui n'ont pas d'autres contre-indication au vaccin.

Le vaccin antigrippal vivant atténué peut être administré aux sujets en bonne santé âgés de 2 à 49 ans qui ne sont pas enceintes et qui n'ont pas d'immunodépression. La sécurité du vaccin antigrippal vivant atténué n'a pas été établie chez les sujets atteints de troubles qui prédisposent aux complications de la grippe, dont les maladie pulmonaires avancées ou l'asthme.

Les travailleurs de la santé qui soignent les sujets immunodéprimés (c.-à-d., qui nécessitent des soins en environnement protégé) doivent recevoir un vaccin anti-grippal inactivé ou un RIV3 plutôt qu'un vaccin antigrippal vivant atténué (ou bien ils doivent éviter tout contact avec les sujets immunodéprimés pendant 7 j après la vaccination).

Contre-indications et précautions

La principale contre-indication du vaccin anti-grippal inactivé est

  • Une réaction allergique grave (p. ex., anaphylaxie) après une précédente dose de tout vaccin anti-grippal inactivé ou de vaccin antigrippal vivant atténué ou à un composant du vaccin, dont les protéines de l'œuf

Les précautions à prendre avec le vaccin anti-grippal inactivé comprennent

  • Maladie aiguë modérée ou sévère avec ou sans fièvre (la vaccination est reportée jusqu'à ce que la maladie guérisse)

  • Syndrome de Guillain-Barré au cours des 6 semaines après une dose d'un vaccin contre la grippe

Les contre-indications au vaccin antigrippal vivant atténué comprennent

  • Une réaction allergique grave (p. ex., anaphylaxie) après une dose d'un vaccin contre la grippe ou à un composant du vaccin, dont les protéines de l'œuf

  • Immunodépression (p. ex., en raison de maladies, dont une infection à VIH, ou une prise d'immunosuppresseurs)

  • Certains troubles chroniques (p. ex., asthme, maladie réactive des voies respiratoires, diabète, hémoglobinopathie; troubles pulmonaires cardiaques ou rénaux)

  • Chez l'enfant et l'adolescent, traitement à long terme par l'aspirine ou d'autres salicylates

  • Grossesse

  • Âge < 2 ans ou ≥ 50 ans

  • Age < 5 ans en cas d'hyperréactivité des voies respiratoires (p. ex., asthme connu, ou épisodes de wheezing récurrents ou récents)

Les précautions à prendre avec le vaccin antigrippal vivant atténué comprennent

  • Maladie aiguë modérée ou sévère avec ou sans fièvre (la vaccination est reportée jusqu'à ce que la maladie guérisse)

  • Syndrome de Guillain-Barré au cours des 6 semaines après une dose d'un vaccin contre la grippe

  • L'utilisation de médicaments antiviraux spécifiques: c.-à-d., l'amantadine, la rimantadine, le zanamivir, l'oseltamivir (ces médicaments sont arrêtés 48 h avant la vaccination et ne sont pas repris pendant 14 j après la vaccination)

La principale contre-indication de RIV3 est

  • Une réaction allergique grave (p. ex., anaphylaxie) après une dose précédente de RIV3 ou à un composant du vaccin

Les précautions à prendre pour RIV3 comprennent:

  • Maladie aiguë modérée ou sévère avec ou sans fièvre (la vaccination est reportée jusqu'à ce que la maladie guérisse)

  • Syndrome de Guillain-Barré au cours des 6 semaines après une dose d'un vaccin contre la grippe

Dose et administration

Le vaccin contre la grippe est administré chaque année.

Pour vaccin anti-grippal inactivé, la dose est

  • 0,25 mL IM chez les enfants âgés de 6 à 35 mois

  • 0,5 mL IM pour les sujets de ≥ 3 ans

  • 0,1 mL pour les personnes âgées de 18 à 64 ans, administré par voie intradermique

La dose intradermique la plus faible peut être utilisée pour économiser le vaccin en période de pénurie.

Dans le cas du vaccin antigrippal vivant atténué, la dose est de 0,1 mL, pulvérisée dans chaque narine (la dose totale est de 0,2 mL).

Pour RIV3, la dose est de 0,5 mL, IM.

Effets indésirables

Pour le vaccin anti-grippal inactivé, les effets indésirables se limitent habituellement à une légère douleur au point d’injection. La fièvre, les myalgies et d'autres effets systémiques sont relativement rares; cependant, les sujets qui ont été vaccinés peuvent penser à tort que le vaccin provoque la grippe. Ces réactions ne sont pas une contre-indique aux vaccinations futurse, qui doivent être encouragées.

Les flacons multidoses contiennent du thimérosal, un agent de conservation à base de mercure. Les préoccupations du public au sujet d'un lien possible entre le thimérosal et l'autisme se sont révélées infondées ( Mouvement anti-vaccination : Thimérosal et autisme); cependant des flacons à dose unique, exempts de thimérosal, sont disponibles.

Les effets indésirables associés au vaccin antigrippal vivant atténué sont modérés; une rhinorrhée est le plus fréquent et un léger wheezing peut survenir.