Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Vaccin contre l'hépatite B

Par William D. Surkis, MD, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center ; Jerome Santoro, MD, Jefferson Medical College;Lankenau Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Pour plus d'informations, v. Hepatitis B ACIP Vaccine Recommendations.

Préparations

Le vaccin contre l’hépatite B (HepB) utilise la technologie de l’ADN recombinant. Un plasmide contenant le gène de l'HBsAg est inséré dans la levure de boulanger classique, qui produit alors de l'HBsAg. L'HBsAg est récolté et purifié. Ce vaccin ne peut pas causer d'infection par le HBV car aucun ADN viral ou particules virale complète potentiellement infectieuse n'est produite au cours de ce processus.

Une formulation à Ag unique et une formulation avec des associations qui combine les vaccins contre l'hépatite A et l'hépatite B (Twinrix®) sont disponibles.

Indications

HepB est une vaccination systématique des enfants ( Calendrier vaccinal recommandé de 0 à 6 ans).

L'HepB est indiqué chez le sujet qui n'a pas déjà été vacciné quand une des pathologies suivantes est présente:

  • Un désir de se protéger contre l'hépatite B chez le sujet qui n'a jamais été vacciné

  • Un habitus sexuel actif chez les sujets qui ne sont pas dans une relation de long terme, réciproquement monogame (p. ex., > 1 partenaire sexuel au cours des 6 mois précédents)

  • Nécessité d'évaluation ou de traitement d'une maladie sexuellement transmissible (MST)

  • Utilisation actuelle ou récente de drogues injectables illicites

  • Rapports sexuels entre hommes

  • Les emplois dans lesquels les travailleurs peuvent être exposés à du sang ou à d'autres liquides organiques potentiellement infectieux (p. ex., activité de soins, de garde ou travailleurs de la sécurité publique)

  • Le diabète chez les sujets de < 60 ans (dès que possible après le diagnostic) et parfois chez les sujets de ≥ 60 ans (en fonction de leur risque d'être infectés, de conséquences graves s'ils sont infectés, et en fonction de l'existence ou non d'une réponse immunitaire adéquate à la vaccination)

  • Une maladie rénale au stade terminal (p. ex., le traitement par hémodialyse)

  • Infection par le VIH

  • Une maladie chronique du foie

  • Contact familial et/ou contact sexuel avec des sujets qui sont positifs à l'antigène de surface de l'hépatite B (HBsAg)

  • Voyage en régions d'endémies

  • Le temps passé (comme patients, résidents ou employés) dans les établissements pénitentiaires ou dans les établissements de traitement des MST, ceux qui fournissent des tests et des traitements du VIH, des services de traitement et de prévention des toxicomanies, des services destinés aux utilisateurs de drogues injectables ou aux hommes qui ont des rapports homosexuels, ou qui prodiguent des soins à des patients souffrant de déficiences intellectuelles ou de maladies rénales au stade terminal (dont les patients traités par hémodialyse à long terme)

L'association vaccinale HEPA/HepB peut être utilisée chez les sujets de ≥ 18 ans qui ont une indication pour les vaccins contre l'hépatite A ou B et qui n'ont pas été préalablement vaccinés par l'une des composantes du vaccin.

Contre-indications et précautions

La principale contre-indication est

  • Une réaction allergique grave (p. ex., anaphylaxie) après la dose précédente ou à la levure de boulanger ou à un des composants du vaccin

La principale préoccupation est

  • Maladie modérée ou sévère avec ou sans fièvre (la vaccination est reportée jusqu'à ce que la maladie se résout)

Dose et administration

La dose est de 0,5 mL IM jusqu'à l'âge de 20 ans ou 1 mL IM chez l'adulte (≥ 20 ans).

Le vaccin est généralement administré aux enfants en une série de 3 doses: à 0 mois, entre 1 et 2 mois et entre 6 et 18 mois.

Tous les enfants n'ayant jamais été vaccinés contre l'HepB doivent l'être à 11 ou 12 ans. Un calendrier de 3 doses est utilisé; les 2 premières doses sont séparées de ≥ 4 semaines, et la 3e dose est administrée 4 à 6 mois après la 2e dose. Cependant, planification en 2 doses de Recombivax HB®; la 2e dose est administrée 4 ou 6 mois après la première.

Le calendrier habituel de l'adulte est de 2 doses séparées de ≥ 4 semaines, et une 3e dose 4 à 6 mois après la 2e dose.

Les adultes non vaccinés traités par hémodialyse ou qui sont immunodéprimés doivent recevoir une dose de Recombivax HB® 40 mcg/mL selon un calendrier de 3 doses à 0, 1 et 6 mois ou 2 de doses d'Engerix-B® 20 mcg/mL administré simultanément selon un calendrier de 4 doses à 0, 1, 2 et 6 mois.

Si les sujets ne sont pas vaccinés ou sont incomplètement vaccinés, les doses manquantes doivent être administrées pour compléter la série de 3 doses de HepB. La 2e dose est administrée 1 mois après la 1ère dose: la 3e dose est administrée ≥ 2 mois après la 2e dose (et ≥ 4 mois après la 1ère dose). Si le vaccin conte l'hépatite A et l'hépatite B combiné (Twinrix) est utilisé, 3 doses sont administrées à 0, 1 et 6 mois, ou bien 4 doses sont administrées aux jours 0, 7 et 21 à 30, suivies d'une dose de rappel à 12 mois. Si le suivi d'un sujet a été perdu avant que la série ait été achevée, la série n'a pas besoin d'être redémarré.

Effets indésirables

les effets indésirables graves sont très rares et comprennent une réaction anaphylactique. Les effets secondaires légers comprennent des douleurs au niveau du site d'injection et parfois une augmentation de la température à environ 38 ° C.