Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Engagement cérébral.

Engagement cérébral.
Engagement cérébral.

Le crâne est rigide après la petite enfance, les masses ou tumeurs intracrâniennes peuvent donc augmenter la pression intracrânienne, provoquant ainsi l'engagement (hernie) du tissu cérébral à travers l'une des barrières intracrâniennes rigides (tente du cervelet, faux du cerveau, trou occipital). Lorsque la pression intracrânienne augmente suffisamment, indépendamment de l'étiologie, le réflexe de Cushing et d'autres anomalies neurovégétatives peuvent être observés. Le réflexe de Cushing comprend une HTA systolique avec augmentation de la pression différentielle, une respiration irrégulière et une bradycardie. L'engagement cérébral menace le pronostic vital. Engagement transtentoriel: le lobe temporal médial est comprimé en une masse unilatérale qui s'engage sous la tente du cervelet. Le lobe engagé comprime les structures suivantes: Le 3e nerf crânien (homolatéral souvent le premier à être atteint) et l'artère cérébrale postérieure À mesure que l'engagement progresse, le pédoncule cérébral homolatéral Chez environ 5% des patients, le 3e nerf crânien et le pédoncule cérébral controlatéraux Et pour finir, la partie supérieure du tronc cérébral le thalamus et la région environnante Engagement sous la faux du cerveau: le gyrus cingulaire est poussé sous la faux du cerveau par une masse expansive présente dans la partie supérieure d'un hémisphère cérébral. Dans ce processus, l'une ou les deux artères cérébrales antérieures sont piégées, provoquant un infarctus du cortex paramédian. Au fur et à mesure que la zone de l'infarctus augmente de volume, les patients risquent un engagement transtentoriel et/ou central. Hernie centrale: les deux lobes temporaux font hernie à travers la tente du cervelet du fait d'une masse bilatérale ou d'un œdème cérébral diffus. Finalement, la mort cérébrale s'ensuit. Engagement transtentoriel ascendant: ce type peut être observé lorsqu'une masse sous-tentorielle (p. ex., tumeur, hémorragie cérébelleuse) comprime le tronc cérébral, provoque sa torsion et une ischémie segmentaire du tronc cérébral. Le 3e ventricule postérieur est comprimé. L'engagement modifie également la vascularisation mésencéphale, comprime les veines de Galien et Rosenthal et provoque un infarctus cérébelleux supérieur par occlusion des artères cérébelleuses supérieures. Engagement amygdalien: habituellement, la cause est une masse expansive infratentorielle (p. ex., hémorragie cérébelleuse). Les amygdales cérébelleuses s'insinuent sous la pression au travers du trou occipital, comprimant le tronc cérébral et obstruant le flux de LCR.