Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Trisomie 18

(Syndrome d’Edwards; trisomie E)

Par Nina N. Powell-Hamilton, MD, Clinical Assistant Professor of Pediatrics ;Medical Geneticist , Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University;Nemours/Alfred I. duPont Hospital for Children

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La trisomie 18 est provoquée par un chromosome surnuméraire 18 et est généralement associée à un handicap intellectuel, une petite taille à la naissance et nombre d'anomalies congénitales, dont une microcéphalie sévère, des malformations cardiaques, un occiput proéminent, des oreilles bas implantées et malformées et un visage caractéristique.

La trisomie 18 est observée dans 1/6000 naissances vivantes, mais les fausses couches spontanées sont fréquentes. Plus de 95% des enfants atteints présentent une trisomie 18 complète. Le chromosome surnuméraire est presque toujours d'origine maternelle et un âge maternel élevé en augmente le risque. Le ratio femme:homme est de 3:1.

Symptomatologie

Des antécédents prénataux d'hypomotilité fœtale, d'hydramnios, d'hypoplasie placentaire et d'artère ombilicale unique sont souvent retrouvés. La taille à la naissance est très hypotrophique par rapport à l'âge gestationnel, avec une hypotonie et une hypoplasie prononcée des muscles squelettiques et du pannicule adipeux sous-cutané. Le cri est faible et la réaction au bruit diminuée. Les arcades supraorbitaires sont hypoplasiques, les fentes palpébrales sont courtes, la bouche et la mâchoire sont petites; toutes ces caractéristiques donnent au visage un aspect rétréci. Une microcéphalie, un occiput proéminent, des oreilles malformées bas implantées, un pelvis étroit et un petit sternum sont fréquents.

Un poing fermé avec l’index recouvrant le 3e et le 4e doigt est fréquent. L’absence de pli distal sur le 5e doigt est fréquente et la pulpe des doigts présente souvent des arcs dermiques réduits. Des plis cutanés redondants, en particulier au niveau de la nuque, sont fréquents. Les ongles sont hypoplasiques et le gros orteil est plus court et souvent en hyperextension. Les pieds bots et les pieds en piolet sont fréquents. Une cardiopathie congénitale sévère est fréquemment retrouvée, telle que la persistance du canal artériel ou une communication interventriculaire. Des anomalies des poumons, du diaphragme, de l'appareil digestif, de la paroi abdominale, des reins et des uretères sont fréquentes. Les garçons peuvent avoir une cryptorchidie. Les manifestations musculaires fréquentes comprennent les hernies et/ou la séparation des muscles droits de la paroi abdominale.

Diagnostic

  • Prélèvement prénatal de villosités choriales et/ou amniocentèse prénatale avec analyse cytogénétique par analyse du caryotype, analyse FISH et/ou analyse chromosomique par microarrays

Le diagnostic de la trisomie 18 peut être suspecté en période postnatale par l'aspect de l'enfant, ou avant la naissance à l'échographie (p. ex., par des anomalies des extrémités et la restriction de croissance fœtale), ou par criblage de marqueurs multiples ou avant la naissance par dépistage non invasif en recherchant des séquences d'ADN fœtal acellulaires obtenues à partir d'un échantillon de sang maternel.

La confirmation dans tous les cas est obtenue par des tests cytogénétiques (caryotype, hybridation fluorescente in situ [FISH] et/ou analyse chromosomique par microarrays [CMA, chromosomal microarray analysis]) des échantillons obtenus par amniocentèse ou prélèvement de villosités choriales. La détection de la trisomie 18 par prélèvement de villosités choriales peut justifier une enquête plus approfondie par amniocentèse ou tests postnataux, car cette pathologie peut être le signe d'un mosaïcisme confiné au placenta; on est alors en présence d'une aneuploïdie placentaire indétectable chez le fœtus.

Des tests de confirmation sont également effectués en cas de suspicion suite au dépistage prénatal non invasif, en particulier lorsque le résultat du dépistage est indéterminé ou imprécis; chez les femmes jeunes, pour lesquelles la valeur prédictive positive du dépistage prénatal non invasif est inférieure; et pour diagnostiquer d'autres anomalies chromosomiques fœtales. Les décisions de prise en charge, dont l'interruption de grossesse, ne doivent pas être prises en fonction des seuls tests de dépistage prénatal non invasif. Voir aussi The American College of Obstetricians and Gynecologists Committee on Genetics and the Society for Maternal–Fetal Medicine committee opinion regarding cell-free fetal DNA testing.

Traitement

  • Soins de support

Aucun traitement spécifique de la trisomie 18 n'est disponible. Plus de 50% des enfants décèdent au cours de la première semaine de vie; < 10% sont encore en vie à l'âge de 1 an. Les enfants qui survivent ont un retard de développement et des handicaps importants. Le soutien à la famille est essentiel.

Plus d'information

Ressources dans cet article