Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Laparoschisis

Par William J. Cochran, MD, Associate, Department of Pediatrics GI and Nutrition;Clinical Professor, Department of Pediatrics, Geisinger Clinic, Danville, PA;Temple University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le laparoschisis est une hernie des viscères abdominaux à travers un orifice sur toute l'épaisseur de la paroi abdominale, située habituellement à droite de l'insertion du cordon ombilical.

L'incidence estimée est de 1 sur 2500 naissances vivantes (plus fréquent que l'omphalocèle). Dans le laparoschisis, au contraire de l'omphalocèle, il n'y a pas de membrane recouvrant l'intestin, qui est fortement œdémateux et érythémateux et souvent recouvert d'une couenne de fibrine. Ces signes témoignent d'une inflammation de longue date (périviscérite), produite par exposition directe de l'intestin au liquide amniotique (c'est-à-dire, péritonite chimique). Les nourrissons qui présentent un laparoschisis ont une faible incidence d'anomalies congénitales associées (10%), hormis une malrotation intestinale.

Comme dans l'omphalocèle, le laparoschisis peut être détecté par une échographie prénatale et l'accouchement doit avoir lieu dans un centre de soins spécialisés.

Les principes du traitement sont similaires à ceux de l'omphalocèle. Il faut souvent plusieurs semaines avant que la fonction GI récupère et qu'une alimentation orale puisse être administrée; occasionnellement, les nourrissons ont des problèmes à long terme causés par une motilité intestinale anormale.

Ressources dans cet article