Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Tachypnée transitoire du nouveau-né

(Syndrome du poumon humide néonatal)

Par James W. Kendig, MD, Professor of Pediatrics, Penn State University College of Medicine ; Ursula Nawab, MD, Associate Medical Director, Newborn/Infant Intensive Care Unit and Attending Neonatologist, Division of Neonatology, Children’s Hospital of Philadelphia

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La tachypnée transitoire du nouveau-né est une détresse respiratoire transitoire déclenchée par un retard de résorption du liquide pulmonaire fœtal.

La tachypnée transitoire du nouveau-né touche les prématurés, les nourrissons à terme accouchés par césarienne et sans travail et les nouveau-nés présentant une dépression respiratoire, tous ayant par ailleurs une clairance retardée du liquide pulmonaire fœtal. Une partie de la cause est l'immaturité des canaux Na dans les cellules épithéliales pulmonaires; ces canaux sont responsables de l'absorption du Na (et donc de l'eau) des alvéoles. (Les mécanismes de résorption normale du liquide pulmonaire fœtal sont Physiologie périnatale : Fonction pulmonaire.) D'autres facteurs de risque comprennent la macrosomie, le diabète et/ou l'asthme maternels, un âge gestationnel faible et le sexe masculin.

La tachypnée transitoire du nouveau-né est une détresse respiratoire déclenchée par un retard de résorption du liquide pulmonaire fœtal. Les symptômes comprennent tachypnée, rétractations sous-costales et intercostales, geignement expiratoire, battement des ailes du nez et cyanose possible.

La pneumonie, le syndrome de détresse respiratoire et le sepsis peuvent avoir des manifestations similaires, de sorte qu'une rx thorax, une NFS et des hémocultures sont habituellement pratiquées. La rx thorax montre des poumons très distendus avec une surcharge périhilaire importante, donnant des contours cardiaques flous, tandis que la périphérie des poumons est claire. Habituellement, on trouve un épanchement ou une scissurite interlobaire. Si les signes initiaux sont indéterminés ou évoquent une infection, des antibiotiques (p. ex., ampicilline, gentamicine) sont administrés en attendant les résultats de la culture.

Une guérison en 2 à 3 jours est habituelle. Le traitement est un traitement de support et comporte l'administration d'O2 à l'aide d'une enceinte à oxygène et le suivi par dosage des gaz du sang artériel ou par oxymétrie pulsée. Dans de rares cas, le grand prématuré et/ou le nourrisson qui présentent une dépression neurologique à la naissance requièrent une ventilation spontanée avec pression expiratoire positive et parfois même une ventilation mécanique.