Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Évitement scolaire

Par Stephen Brian Sulkes, MD, Golisano Children’s Hospital at Strong, University of Rochester School of Medicine and Dentistry

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

L’évitement scolaire touche environ 5% de tous les enfants d'âge scolaire et affecte autant les filles que les garçons. Il survient habituellement entre l'âge de 5 et 11 ans.

La cause est souvent inconnue, mais des facteurs psychologiques (p. ex., anxiété, dépression) et des facteurs sociaux (p. ex., ne pas avoir d'amis, se sentir rejeté par les autres enfants, être victimes d'intimidation) peuvent y contribuer. Si les comportements d'évitement scolaires s'aggravent au point de faire manquer de longues périodes d'école, ces comportements peuvent être un signe de problèmes plus sérieux ( Revue générale des troubles anxieux chez l'enfant et l'adolescent). Un enfant sensible peut avoir une réactivité excessive et avoir peur d'un enseignant très strict ou de ses réprimandes. Les changements de personnel ou de programmes scolaires peuvent déclencher une résistance à l'école chez l'enfant qui a des besoins éducatifs spéciaux. Les jeunes enfants tendent à présenter des troubles somatiques (p. ex., maux de ventre, nausées) ou inventer d'autres excuses pour éviter l'école. Certains enfants refusent directement d'aller à l'école. Comme alternative, les enfants peuvent accepter d'aller à l'école sans faire de difficultés, mais être anxieux ou développer des symptômes différents au cours de la journée scolaire, souvent en se rendant régulièrement à l'infirmerie. Ce comportement est différent de celui des adolescents, qui peuvent décider de ne pas aller à l'école (absentéisme).

L'évitement scolaire tend à se traduire en

  • De mauvais résultats scolaires

  • Des difficultés familiales

  • Des difficultés avec les autres enfants

La plupart des enfants guérissent de l'évitement scolaire, bien que certains le redéveloppent après une véritable maladie ou après des vacances.

Les cours particuliers à domicile ne sont généralement pas une solution. Les enfants qui font un évitement scolaire doivent immédiatement retourner à l'école, afin qu'ils ne prennent pas de retard dans leur travail scolaire. Si l'évitement scolaire est si intense qu'elle perturbe les activités de l'enfant et si l'enfant ne répond pas à des rassurances simples des parents ou des enseignants, la prise en charge par un spécialiste des problèmes mentaux peut être justifié.

Le traitement doit comprendre une communication entre les parents et le personnel scolaire, une fréquentation scolaire régulière, et parfois une thérapie impliquant la famille et l'enfant avec un psychologue. La thérapie comprend le traitement d'éventuels troubles sous-jacents ainsi que des techniques comportementales pour faire face au stress à l'école.