Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Ostéosclérose

Par David D. Sherry, MD, Professor of Pediatrics;Director, Clinical Rheumatology, University of Pennsylvania;The Children's Hospital of Philadelphia ; Frank Pessler, MD, PhD, Helmholtz Centre for Infection Research;Hannover Medical School, Braunschweig, Germany;Hannover, Germany

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'ostéosclérose est un type d'ostéoporose qui implique un durcissement anormal de l'os qui comporte une hyperdensité osseuse avec peu d'anomalies de la forme des os; dans certains cas, l'empiètement osseux sur la cavité médullaire provoque une cytopénie.

Ostéopétrose à manifestations tardives (maladie d'Albers-Schönberg)

Ce type d'ostéopétrose est d'hérédité dominante autosomique, cliniquement bénigne, et tardive (tarda), se manifestant pendant l'enfance, l'adolescence ou chez l'adulte jeune. Le gène défectif CLCN7 code un canal chlore apparemment impliqué dans la fonction des ostéoclastes. Cette forme est relativement fréquente et a une large distribution géographique et ethnique. Les personnes touchées peuvent être asymptomatiques; l’état général est habituellement intact. Cependant, la paralysie faciale et la surdité peuvent se produire suite à la compression du nerf crânien. Les excroissances osseuses peuvent rétrécir la cavité osseuse et causer des cytopénies allant de l'anémie à la pancytopénie. Une hématopoïèse extramédullaire peut se produire, entraînant une hépatosplénomégalie; l'hypersplénisme qui s'ensuit peut aggraver l'anémie.

Les rx du squelette sont habituellement normales à la naissance. Cependant, la sclérose osseuse devient de plus en plus évidente à mesure que les enfants grandissent, et le diagnostic est généralement posé sur des rx effectuées pour d'autres raisons. L'atteinte osseuse est généralisée mais inégale. La voûte crânienne est dense, avec parfois comblement des sinus. L’hyperdensité des plateaux vertébraux produit les aspects caractéristiques en " maillot de rugby " (rayures horizontales).

Chez certains patients l'anémie doit être traitée par transfusions ou splénectomie.

Ostéopétrose à manifestations précoces

Ce type d'ostéopétrose autosomique récessive, maligne, et congénitale, se manifeste durant l'enfance. Elle est rare, souvent mortelle et souvent liée à une mutation de l'osteoclast-associated gene TCIRG1. L'excroissance osseuse efface progressivement la cavité médullaire, ce qui provoque une pancytopénie sévère. Les signes initiaux comprennent un retard de croissance, des ecchymoses et des hémorragies spontanées, une anémie. Des paralysies des 2e, 3e et 7e nerfs crâniens et une hépatosplénomégalie apparaissent par la suite. L'insuffisance médullaire (anémie, infection foudroyante ou hémorragie) provoque généralement le décès dans la 1ère année de vie.

Le diagnostic est suspecté sur la présence d'excroissances osseuses dans un contexte d'anémie, par des saignements inhabituels et un retard de croissance. Généralement, des rx simples sont effectuées, avec une NFS et des tests de coagulation. L'augmentation généralisée de la densité osseuse constitue le signe rx essentiel. Les rx des os longs montrent des bandes transversales métaphysaires et des stries longitudinales diaphysaires. Progressivement, les extrémités osseuses, en particulier la métaphyse proximale de l'humérus et la métaphyse distale du fémur, prennent une forme évasée. Une image caractéristique de condensation osseuse interne (os à l'intérieur de l'os) se construit sur les vertèbres, le bassin et les os longs. Le crâne s’épaissit et le rachis prend l’aspect en " maillot de rugby ".

La greffe de moelle osseuse de donneur HLA-identique dans la fratrie a donné d'excellents résultats. Cependant, le pronostic est défavorable avec des greffons non HLA compatibles. La prednisone, le calcitriol et l'interféron-γsont efficaces dans certains cas.

Ostéopétrose avec acidose tubulaire rénale

Cette forme d'ostéopétrose est autosomique récessive. L'anomalie génétique est une mutation du gène de l'anhydrase carbonique II. Elle entraîne une faiblesse, une petite taille, et un retard de croissance. Les os apparaissent denses sur les rx et des calcifications cérébrales sont visibles; il existe une acidose tubulaire rénale et l’activité de l'anhydrase carbonique érythrocytaire est diminuée. La greffe de moelle osseuse guérit l'ostéopétrose, mais est sans effet sur l'acidose tubulaire rénale. Le traitement d'entretien est constitué par une supplémentation en bicarbonate et en électrolytes afin de corriger les fuites rénales.

Pycnodysostose

Ce trouble autosomique récessif est lié à des mutations avec perte de fonction du gène codant pour la cathepsine K, une protéase dérivée des ostéoclastes importante dans la dégradation de la matrice osseuse extracellulaire. La petite taille devient évidente dès la petite enfance; la taille adulte est 150 cm. Les autres manifestations comprennent une augmentation de volume du crâne, des mains et des pieds larges et courts, des phalanges distales courtes et sclérotiques, des ongles dystrophiques et le maintien des dents de lait. Des sclérotiques bleues (dues à un défaut du tissu conjonctif qui rend visible le tissu vasculaire sous-jacent); elles sont habituellement reconnues au cours de la petite enfance. Les personnes touchées se ressemblent beaucoup; ils ont un petit visage, une micrognathie et des dents cariées mal implantées. Il existe des bosses crâniennes et une absence de fermeture de la fontanelle antérieure. Les fractures pathologiques constituent une complication.

Le diagnostic est suspecté devant des sclérotiques bleues, une petite taille et des caractéristiques squelettiques particulières. Typiquement, des rx simples sont effectuées. La sclérose osseuse est radiologiquement visible dans l'enfance, mais il n'y a ni stries ni condensation endo-osseuse. Les os et les sinus de la face sont hypoplasiques et l'angle mandibulaire est obtus. Les clavicules peuvent être amincies et leurs parties externes peu développées; les phalanges distales sont rudimentaires.

La chirurgie plastique a été utilisée afin de corriger des déformations sévères du visage et de la mâchoire.