Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Ginkgo

Par Ara DerMarderosian, PhD, University of the Sciences in Philadelphia

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le ginkgo (Ginkgo biloba) est préparé à partir des feuilles de l'arbre ginkgo (souvent cultivé aux USA dans un but ornemental). On pense que les composants actifs sont les terpènes ginkgolides et les flavonoïdes.

Le fruit de l'arbre gingko, qui est assez malodorant, n'est pas utilisé dans les produits de ginkgo. Un contact avec la pulpe du fruit, que l'on peut trouver sous les arbres femmes de ginkgo, peut provoquer une inflammation sévère du derme (dermatite). Les graines crues du fruit sont toxiques et peuvent provoquer des convulsions et, en grandes quantités, la mort. En Asie, on mange les graines cuites de ginkgo qui sont disponibles dans les boutiques de produits asiatiques aux USA; les graines ne contiennent pas de ginkgolides et n’ont donc pas d'effet thérapeutique.

Indications

Des preuves scientifiques solides sont en faveur de l'utilisation du ginkgo pour soulager les symptômes de la claudication, bien que des exercices physiques et le cilostazol puissent être plus efficaces. Le gingko augmente la distance que des patients peuvent parcourir sans douleur.

Le ginkgo a été utilisé depuis longtemps dans les démences. Le bénéfice dans la démence semble peu probable comme montré par un récent essai clinique d'envergure, dans lequel le ginkgo n'a pas été trouvé efficace pour réduire le développement de la démence et de la maladie d'Alzheimer chez les personnes âgées. Cependant, un précédent essai clinique de grande envergure aux USA a indiqué que le ginkgo stabilise temporairement la fonction mentale et sociale chez les sujets qui présentent une démence légère à modérée. Bien que les études soient contradictoires, tout effet réel ne peut être que modeste.

Des études montrent que le gingko ne semble pas atténuer la perte de mémoire, les acouphènes ou la maladie d'altitude. Le gingko peut empêcher les lésions rénales provoquées par la cyclosporine administrée comme agent immunosuppresseur.

Effets indésirables

Des nausées, dyspepsie, céphalées, vertiges et palpitations cardiaques peuvent survenir. Le ginkgo peut interagir avec l'aspirine, d'autres AINS ( Traitement de la douleur : Antalgiques non opiacés) et la warfarine et réduire l'efficacité des antiépileptiques.