Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Glucosamine

Par Ara DerMarderosian, PhD, Professor Emeritus of Biology and Pharmacognosy, University of the Sciences

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La glucosamine est un précurseur de plusieurs constituants du cartilage. Il est extrait de la chitine (coquille de crabes, huîtres et crevettes) et est pris en comprimés ou en gélules, habituellement comme sulfate de glucosamine, mais parfois comme du chlorhydrate de glucosamine. Des efforts sont faits pour trouver des sources alternatives biorenouvelables, dont des champignons et E. coli(1) au métabolisme génétiquement modifié. La glucosamine est souvent associée au sulfate de chondroïtine.

Indications

La glucosamine soulagerait la douleur de l'arthrose, peut-être à la fois avec des effets analgésiques et modificateurs de la maladie. Le mécanisme d'action est inconnu. Le mécanisme d'action du glucosamine sulfate peut être en relation avec une meilleure synthèse du glycosaminoglycane, dépendant du sulfate. Le dosage de la glucosamine sous toutes ses formes est de 500 mg po tid.

Preuves

Des données probantes sont en faveur de l'utilisation du sulfate de glucosamine du Rotta Research Laboratorium dans le traitement de l'arthrose légère à modérée du genou lorsqu'il est administré pendant 6 mois au moins (2-3). D'autres formulations doivent encore être évaluées de façon rigoureuse. La place du sulfate du glucosamine sulfate dans le traitement des douleurs plus intenses liées à l'arthrose du genou (ou d'autres topographies) est moins bien définie. Le Glucosamine/Chondroitin Arthritis Intervention Trial (GAIT), un essai multicentrique randomisé en double aveugle, contrôlé par placebo, de 1583 patients souffrant d'arthrose symptomatique du genou a rapporté que, seul et en association avec du sulfate de chondroïtine (400 mg tid), le chlorhydrate de glucosamine (500 mg tid) n'a pas réduit efficacement la douleur dans le groupe patient. Cependant, une analyse exploratoire a conclu au soulagement de la douleur grâce au traitement d'association dans un sous-groupe de patients présentant une douleur du genou modérée à sévère (4).

Une analyse récente des essais randomisés contrôlés de l'effet de la glucosamine sur la lombalgie chronique a conclu que les données étaient insuffisantes pour démontrer ou exclure les avantages de la glucosamine (5).

Effets indésirables

Peuvent survenir des allergies (chez les patients présentant des allergies aux mollusques et crustacés et qui prennent des substances extraites de crustacés), une dyspepsie, de la fatigue, des insomnies, des céphalées, une photosensibilité et des modifications des ongles. Les patients qui souffrent d'une hépathopathie chronique doivent également éviter la glucosamine si possible, du fait d'une potentielle hépatotoxicité en cas de prise de glucosamine avec ou sans chondroïtine (6).

Interactions pharmacologiques

Il n'y a pas d'interactions évidentes connues.

Références glucosamine

  • Liu L, Liu Y, Shin HD, et al. Microbial production of glucosamine and N-acetylglucosamine: advances and perspectives. Appl Microbiol Biotechnol 97(14):6149-6158, 2013.

  • Wu D, Huang Y, Gu Y, et al. Efficacies of different preparations of glucosamine for the treatment of osteoarthritis: a meta-analysis of randomised, double-blind, placebo-controlled trials. Int J Clin Pract 67(6):585-594, 2013.

  • Towheed TE, Maxwell L, Anastassiades TP, et al. Glucosamine therapy for treating osteoarthritis. Cochrane Database Syst Rev (2):CD002946, 2005.

  • Clegg DO, Reda DJ, Harris CL, et al. Glucosamine, chondroitin sulfate, and the two in combination for painful knee osteoarthritis. N Engl J Med 354(8):795-808, 2006.

  • Sodha R, Sivanadarajah N, Alam M. The use of glucosamine for chronic low back pain: a systematic review of randomised control trials. BMJ Open 3(6). pii 2013.

  • Cerda C, Bruguera M, Parés A. Hepatotoxicity associated with glucosamine and chondroitin sulfate in patients with chronic liver disease. World J Gastroenterol 19(32):5381-5384, 2013.