Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Hydraste du Canada

Par Ara DerMarderosian, PhD, Professor Emeritus of Biology and Pharmacognosy, University of the Sciences

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'hydraste du Canada, une plante américaine en danger, est botaniquement liée au bouton-d'or (Hydrastis canadensis). Ses composants actifs sont l'hydrastine et la berbérine, qui ont une activité antiseptique. Les composants actifs standardisés de l'hydraste du Canada sont disponibles sous forme de liquide, de comprimé, et de gélules.

Indications

Diverses préparations d'hydraste du Canada sont utilisées comme lotion antiseptique pour les aphtes, les douleurs et picotements des yeux, les irritations de la peau et en irrigations vaginales dans les infections vaginales. Il a été associé à l'échinacée comme remède contre le rhume. On utilise également l'hydraste du Canada comme remède contre l'indigestion et la diarrhée.

Preuves

L'efficacité de l'hydraste seul en tant que remède contre le rhume n'a pas été prouvée (1). 2 études sérieuses bien que de petite dimension ont démontré que la berbérine isolée de l'hydraste du Canada réduisait la diarrhée (2-3). Cependant, il y a peu, le cas échéant, d'essais cliniques récents de grande ampleur randomisés en aveugle sur l'extrait d'hydraste.

Effets indésirables

L'hydraste du Canada peut entraîner des effets indésirables, parmi lesquels des nausées, une anxiété, une dyspepsie, des contractions utérines, un ictère chez le nouveau-né et une aggravation d'une HTA. En trop grande quantité, l'hydraste du Canada peut provoquer des convulsions, une défaillance respiratoire et peut affecter la contraction cardiaque. Les femmes enceintes ou en période d'allaitement, les nouveau-nés et les sujets présentant des troubles convulsifs ou des problèmes de coagulation sanguine ne doivent pas prendre de l'hydraste du Canada. Une étude in vitro récente des ingrédients actifs de l'hydraste du Canada, spécifiquement la berbérine, indique un risque accru de lésions de l'ADN avec des effets tumorigènes (4).

Interactions pharmacologiques

L'hydraste du Canada peut interagir avec la warfarine et la berbérine peut réduire l'effet anticoagulant de l'héparine. En outre, une étude récente des extraits de plantes indique que l'hydraste, en particulier la berbérine, est un inhibiteur faible des enzymes CYP3A4 et CYP2D6, qui sont importantes dans le métabolisme et l'élimination de nombreux médicaments (5).

Références hydraste