Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Appareils thérapeutiques et d'assistance

Par Alex Moroz, MD, Associate Professor of Rehabilitation Medicine, Vice Chair of Education, and Residency Program Director, New York University School of Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Les orthèses permettent de soutenir les articulations, les ligaments, les tendons, les muscles et les os déficients. La plupart sont personnalisées selon les besoins et les caractéristiques anatomiques du patient. Les orthèses destinées à être placées dans les chaussures permettent de déplacer le poids du patient sur diverses parties du pied pour compenser la perte de fonction, prévenir une déformation ou une blessure, aider le patient à supporter le poids ou soulager la douleur, et assurer un maintien. Les orthèses sont souvent très coûteuses et ne sont pas couvertes par les assurances.

Les dispositifs d'aide à la marche comprennent les déambulateurs, les béquilles et les cannes ( Dimension correcte de la canne.). Ils permettent de supporter le poids du corps et/ou de maintenir l'équilibre. Chaque appareil a ses avantages et ses inconvénients et chacun est disponible en plusieurs modèles. Après l'évaluation, un thérapeute doit choisir celui qui permet le meilleur compromis entre stabilité et liberté pour le patient ( Aides à la déambulation). Les médecins doivent savoir comment adapter des béquilles ( Fitting crutches.). La prescription de dispositifs d'assistance doit être aussi précise que possible.

Dimension correcte de la canne.

Le coude du patient doit être courbé à légèrement < 45° lorsqu'on applique une force maximale.

Fitting crutches.

Le patient doit porter ses chaussures habituelles, se tenir debout et regarder devant lui les épaules relâchées. Pour un bon ajustage, l'extrémité de chaque béquille doit être placée à environ 5 cm à côté de la chaussure et à environ 15 cm devant l'orteil et la longueur de la béquille doit être ajustée de sorte que la partie haute de la béquille soit à environ 2 à 3 doigts (environ 5 cm) du creux axillaire. La poignée doit être ajustée de sorte que le coude soit plié à 20 à 30°.

Les fauteuils roulants permettent aux patients qui ne peuvent pas marcher, de se déplacer. Certains modèles sont auto-propulsés et assurent une stabilité sur terrain irrégulier et permettent de monter et descendre des trottoirs. D’autres modèles sont destinés à être poussés par un aidant; ils offrent moins de stabilité et de vitesse. Les fauteuils roulants sont disponibles avec des caractéristiques variées. Dans le cas de patients athlétiques présentant un déficit des membres inférieurs, mais une force suffisante de la partie supérieure du corps, des fauteuils roulants de course sont disponibles. Le fauteuil roulant à un seul bras ou de demi-hauteur peut être adapté au cas des patients hémiplégiques qui ont une bonne coordination. Si les patients ne peuvent pas ou peu utiliser leurs bras, on leur prescrit un fauteuil roulant électrique. Les fauteuils pour tétraplégiques peuvent être contrôlés par le menton ou la bouche (en aspirant et soufflant) et ont des ventilateurs incorporés.

Les scooters de mobilité sont des fauteuils roulants alimentés par batterie, avec un volant ou une barre, un contrôleur de la vitesse, et la capacité d'aller en marche avant et en marche arrière. Ils sont utilisés sur des surfaces dures, plates à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments, mais ne peuvent pas se monter sur les bordures de trottoir ou les escaliers. Les scooters sont utiles pour les personnes qui peuvent se lever et marcher sur de courtes distances (c'est-à-dire, se déplacer de et vers le scooter), mais qui manquent de force et/ou d'endurance pour pouvoir marcher sur de longues distances.

Les prothèses sont des éléments corporels artificiels, le plus souvent destinés à remplacer un membre inférieur ou supérieur après une amputation ( Rééducation après amputation de jambe). Les innovations techniques ont considérablement amélioré le confort et la fonctionnalité des prothèses. De nombreuses prothèses sont esthétiquement modifiées pour sembler naturelles. Il faut consulter tôt un prothésiste pour aider le patient à comprendre les nombreuses options de conception de la prothèse, qui doit satisfaire les besoins du patient et les normes de sécurité. De nombreux patients peuvent espérer récupérer une bonne partie de leur fonction. La kinésithérapie doit débuter avant même que la prothèse ne soit adaptée; la thérapie doit continuer jusqu’à ce que le patient puisse fonctionner avec le nouveau membre. Certains patients semblent ne pas pouvoir tolérer une prothèse ou être en mesure d'achever la rééducation requise pour l'utiliser.

Aides à la déambulation

Caractéristiques

Déambulateur

Béquilles

Cannes

Stabilité

Très bonne

Bonne

Moins stable

Vitesse de marche

La plus lente

Lente

Peut être rapide

Utilisation sur des marches

Aucune

Entraînement nécessaire

Facile

Force du bras nécessaire pour l'utilisation

Normale

Force modérée

Normale

Nombre de mains nécessaire pour l'utilisation

2

Habituellement 2

Habituellement 1

Possibilité de porter des objets

Nécessite l'attachement du panier

Aucun

Possible

Coût

Très coûteux

Relativement peu coûteux

Moins coûteux

Ressources dans cet article