Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des anévrismes de l'aorte

Par John W. Hallett, Jr., MD, Clinical Professor, Division of Vascular Surgery, Medical University of South Carolina

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les anévrismes sont des dilatations anormales des artères dues à une faiblesse de la paroi artérielle. Les causes fréquentes sont l'HTA, l'athérosclérose, les infections, les traumatismes et les troubles héréditaires ou acquis du tissu conjonctif. Les anévrismes sont habituellement asymptomatiques, mais peuvent entraîner des douleurs et se compliquer d’ischémie, d’accidents thrombo-emboliques, de dissection spontanée et d'une rupture qui peuvent être fatals. Le diagnostic repose sur l'imagerie (p. ex., échographie, angio-TDM, angio-IRM, aortographie). La prévention de la rupture d'un anévrisme aortique associe la correction des facteurs de risque (p. ex., contrôle strict de la PA), une surveillance par imagerie, et dans certains cas une intervention chirurgicale à ciel ouvert ou endovasculaire (stent), en fonction de la taille et de la topographie de l'anévrisme et de son caractère symptomatique. Le traitement des anévrismes rompus est la chirurgie en urgence soit par technique à ciel ouvert ou par technique endovasculaire.

Les anévrismes, définis par une augmentation 50% du diamètre artériel par rapport à la normale, sont le résultat d’une faiblesse localisée de la paroi artérielle. Un vrai anévrisme se défini par une atteinte des 3 couches de l'artère (intima, moyenne et l'adventice). Un pseudo-anévrisme (faux anévrisme) est une communication entre la lumière artérielle et le tissu conjonctif adjacent consécutif à une rupture artérielle; une cavité remplie de sang se forme en dehors de la paroi artérielle et arrête le saignement grâce au thrombus. Les anévrismes sont classés en fusiformes (dilatation circonférentielle homogène de l'artère) ou sacculaires (bombement localisé de la paroi l'artère). Le thrombus qui se développe par couches (thrombi laminés) peut redonner un aspect rectiligne aux parois internes de l'anévrisme donnant ainsi un aspect normal ou presque normal à la lumière artérielle.

Des anévrismes peuvent se former sur toutes les artères. Les anévrismes aortiques ( Anévrismes de l'aorte abdominale) abdominaux ( Anévrismes de l'aorte thoracique) et thoraciques sont les plus fréquents et importants; les anévrismes des grosses branches aortiques (artères sous-clavières et mésentériques, Anévrismes des branches aortiques) sont beaucoup moins fréquents. Les anévrismes des artères périphériques ( Anévrismes des artères périphériques) et le système vasculaire cérébral ( Lésions vasculaires intracérébrales) sont traités ailleurs.