Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Thérapie de resynchronisation cardiaque

Par L. Brent Mitchell, MD, Professor of Medicine, Department of Cardiac Services, Libin Cardiovascular Institute of Alberta, University of Calgary

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le besoin de traiter des troubles du rythme dépend des symptômes et de la gravité de ces troubles du rythme. Le traitement cible les causes. Si nécessaire, un traitement antiarythmique, dont des médicaments antiarhythmiques, une cardioversion-défibrillation, un cardioverteur-défibrillateur implantable, un stimulateur cardiaque (et une forme particulière stimulation cardiaque, le traitement de resynchronisation cardiaque) ou une association de ces différentes options est parfois nécessaire.

Chez certains patients, la relation séquentielle normale et ordonnée entre la contraction des cavités cardiaques est perturbée (elle devient dyssynchrone). L'asynchronisme peut être

  • Auriculoventriculaire: entre la contraction de l'oreillette et la contraction du ventricule

  • Interventriculaire: entre les contractions du ventricule gauche et du ventricule droit

  • Intraventriculaire: entre les différents segments de contraction du ventricule gauche

Les patients à risque d'asynchronisme sont ceux présentant les symptômes suivants:

  • Cardiomyopathie dilatée ischémique ou non ischémique

  • Intervalle QRS prolongés (≥ 130 msec)

  • Dimension télédiastolique du ventricule gauche ≥ 55 mm

  • Fraction d'éjection ventriculaire ≤ 35% en rythme sinusal

La thérapie de resynchronisation cardiaque (Cardiac Resynchronization Therapy, CRT) consiste en l'utilisation d'un système de stimulation pour resynchroniser la contraction cardiaque. Ces systèmes comprennent généralement une électrode dans l'oreillette droite, dans le ventricule droit et dans le ventricule gauche. Les électrodes peuvent être placées par voie transveineuse ou chirurgicalement par thoracotomie. Chez les patients en insuffisance cardiaque avec des symptômes de classe II, III, et IV de la New York Heart Association (NYHA) la thérapie de resynchronisation cardiaque (Cardiac Resynchronization Therapy, CRT) peut réduire les hospitalisations pour insuffisance cardiaque et la mortalité toutes causes confondues. Cependant, il y a peu ou pas de bénéfice en cas de fibrillation auriculaire permanente, de bloc de branche droit, de retard de conduction intraventriculaire non spécifique, ou seulement une prolongation modérée de la durée de QRS (< 150 ms).