Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Ankylose de l'articulation temporomandibulaire

Par Noshir R. Mehta, DMD, MDS, MS, Tufts University School of Dental Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L’ankylose de l’articulation temporomandibulaire est une immobilité ou une fusion de l’articulation.

L'ankylose de l'articulation tempo-mandibulaire est le plus souvent la séquelle d'un traumatisme ou d'une infection, mais elle peut être congénitale ou résulter d'une polyarthrite rhumatoïde ( Polyarthrite rhumatoïde (PR)). Le patient présente une limitation chronique et indolore des mouvements de la mâchoire. Lorsque l'ankylose est associée à un arrêt de la croissance du condyle, une asymétrie faciale est fréquente ( Hyperplasie du condyle mandibulaire). L'ankylose vraie (intra-articulaire) doit être distinguée de la fausse ankylose (extra-articulaire). Cette dernière peut provenir d'une hypertrophie du processus coronoïde, d'une fracture avec enfoncement de l'arcade zygomatique ou d'une fibrose post-opératoire, post-radique ou post-infectieuse. Dans la plupart des cas d'ankylose vraie, l'examen rx de l'articulation temporomandibulaire montre une perte de l'architecture osseuse normale.

Le traitement peut comprendre une condylectomie lorsque l'ankylose est intra-articulaire ou une ostéotomie de la branche montante quand le processus coronoïde et l'arcade zygomatique sont également impliqués. La pratique prolongée (pendant des mois, voire des années) d'exercices d'ouverture de la bouche est essentielle au maintien du résultat de la chirurgie, mais sans cette dernière l'ouverture forcée de la mâchoire est en général inefficace du fait de la soudure osseuse.