Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Carcinome à cellules de Merkel

(Carcinome neuroendocrinien cutané; carcinomes primitif à petites cellules de la peau; carcinome trabéculaire; APUDome de la peau; cancer anaplasique de la peau)

Par Gregory L. Wells, MD, Dartmouth Medical School and Dartmouth-Hitchcock Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le carcinome à cellules de Merkel est un cancer de la peau rare, agressif qui tend à affecter les sujets âgés blancs.

L'âge moyen au moment du diagnostic est d'environ 75 ans. Le carcinome à cellules de Merkel affecte également les patients les plus jeunes qui sont immunodéprimés. D'autres facteurs de risque sont l'exposition cumulée à la lumière ultraviolette, l'exposition au polyomavirus des cellules de Merkel, et le fait d'avoir un autre cancer (p. ex., myélome multiple, leucémie lymphoïde chronique, mélanome). La propagation lymphatique est fréquente.

Les lésions cutanées sont généralement fermes, brillantes, de couleur chair ou bleuâtres-rouges, et nodulaires. Leurs signes cliniques les plus caractéristiques sont une croissance rapide et l'absence de douleur et de sensibilité. Bien que le carcinome à cellules de Merkel puisse affecter toute surface cutanée, il est plus fréquent au niveau des zones exposées au soleil (p. ex., face, membres supérieurs).

Le diagnostic repose sur la biopsie. La plupart des patients ont une maladie métastatique lors de la présentation, et le pronostic est défavorable. Le traitement est déterminé par la classification par stades du cancer et comprend généralement une large excision locale, souvent suivie d'une radiothérapie et/ou d'une dissection des ganglions lymphatiques. Une chimiothérapie peut être indiquée pour un cancer métastatique ou une récidive.