Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Dermite séborrhéique

Par Karen McKoy, MD, MPH, Lahey Clinic Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La dermite séborrhéique est une inflammation d'une zone cutanée comprenant une forte densité de glandes sébacées (p. ex., visage, cuir chevelu, partie supérieure du tronc). La cause en est inconnue, mais Malassezia (précédemment nommé Pityrosporum) ovale, un micro-organisme ubiquitaire au niveau de la peau, joue un certain rôle. La dermite séborrhéique est observée avec une fréquence accrue chez les patients infectés par le VIH et chez ceux présentant certains troubles neurologiques. La dermite séborrhéique entraîne un prurit occasionnel, des pellicules et une desquamation jaune et graisseuse à la lisière des cheveux et sur le visage. Le diagnostic repose sur l'examen. Le traitement comprend du goudron ou un autre shampooing traitant, ainsi que des corticostéroïdes locaux et des antimycosiques.

Malgré cette dénomination, la sécrétion et la composition du sébum sont habituellement normales dans ce type de dermatose. La physiopathologie de la dermite séborrhéique est incertaine, mais son développement a été associé au nombre de levures de Malassezia présentes sur la peau. La dermatite séborrhéique survient le plus souvent chez le nourrisson, généralement dans les 3 premiers mois de la vie, et entre 30 et 70 ans. L'incidence et la gravité de la pathologie semblent être déterminées par des facteurs génétiques, émotionnels ou des stress physiques, ainsi que par le climat (on observe habituellement une aggravation par temps froid). La dermite séborrhéique peut précéder ou être associée au psoriasis (séborrhiasis). La dermite séborrhéique peut être plus fréquente et plus grave en cas de troubles neurologiques (en particulier de maladie de Parkinson) ou d'infection par le VIH/SIDA. Dans de rares cas, la dermatite se généralise.

Symptomatologie

Les signes se développent graduellement et la dermatose prend habituellement l'aspect d'une simple desquamation diffuse, sèche ou grasse, du cuir chevelu (pellicules), associée à un prurit d'intensité variable. Dans les atteintes sévères, des papules jaune rouge squameuses apparaissent à la lisière des cheveux, derrière les oreilles, dans les conduits auditifs externes sur les sourcils, sur les aisselles à la racine du nez, dans les sillons nasogéniens et sur le sternum. Une blépharite marginale avec croûtes sèches jaunâtres et irritation conjonctivale peut se développer. La dermite séborrhéique n'est pas responsable d'alopécie.

Le nouveau-né peut développer une dermite séborrhéique avec d’épaisses lésions jaunes et croûteuses du cuir chevelu (que l’on appelle communément croûtes de lait); des fissurations et des squames jaunâtres derrière les oreilles; des papules rouges du visage; et un érythème fessier résistant dans la région des couches. Chez des enfants plus âgés ou des adultes, on peut observer des plaques épaisses, tenaces, squameuses sur le cuir chevelu qui peuvent atteindre 1 à 2 cm de diamètre.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le diagnostic est fait par l'examen clinique. La dermite séborrhéique peut parfois être difficile à distinguer d’autres troubles tels que le psoriasis, la dermatite atopique ou de contact, la teigne et la rosacée.

Traitement

  • Traitement topique

Adultes et les enfants plus âgés

Chez l'adulte, un shampooing au zinc pyrithione, au sulfure de sélénium, au soufre ou à l'acide salicylique doit être utilisé tous les jours ou 1 j/2 jusqu'à ce que les pellicules disparaissent et 2 fois/semaine par la suite. Une lotion corticostéroïde (p. ex., acétonide de fluocinolone solution à 0,01%, acétonide de triamcinolone lotion à 0,025%) peut être appliquée sur le cuir chevelu ou les autres zones pileuses bid jusqu’à ce que la desquamation et la rougeur soient contrôlées. Pour la dermite séborrhéique des régions rétro-auriculaires, des sillons nasogéniens, des marges des paupières, et de l’arcade du nez, l’hydrocortisone crème à 1% est frottée bid ou tid, en diminuant à 1 fois/j lorsque la dermite séborrhéique est contrôlée; la crème d’hydrocortisone est le corticostéroïde le plus sûr pour le visage, car les corticostéroïdes fluorés peuvent avoir des effets indésirables (p. ex., télangiectasie, atrophie, dermatite péribuccale). Chez certains patients, l’utilisation kétoconazole crème à 2% ou d’autres imidazoles topiques appliqués bid pendant 1 à 2 semaines assure une rémission qui dure des mois. Un imidazole ou de l'hydrocortisone peuvent être utilisés comme traitement de première ligne; si nécessaire, ils peuvent être utilisés simultanément. Pour la séborrhée du bord de la paupière, une dilution d'1 mesure de shampooing pour bébé pour 9 mesures d'eau est appliquée avec un coton.

Nourrissons et enfants

Chez le nourrisson, un shampooing doux pour bébé est utilisé chaque jour et l’on réalise un massage avec une crème d’hydrocortisone à 1% bid. Pour les lésions avec squames très épaisses du cuir chevelu du jeune enfant, de l’acide salicylique à 2% dans de l’huile d’olive ou un gel corticostéroïde que l’on fera pénétrer à l’aide d’une brosse à dents sont appliqués au moment du coucher sur les régions atteintes. Un shampooing doit être fait chaque jour jusqu'à disparition des squames épaisses.

Points clés

  • Chez l'adulte, la dermatite séborrhéique provoque des pellicules parfois des desquamations autour des sourcils, du nez et de l'oreille externe, derrière les oreilles, dans l'aisselle, et sur le sternum.

  • La dermatite séborrhéique peut provoquer une épaisse lésion jaune et croûteuse du cuir chevelu chez le nouveau-né ou des plaques squameuses sur le cuir chevelu chez l'enfant plus âgé et l'adulte.

  • Les traitements peuvent comprendre des shampooings traitants et des corticostéroïdes topiques.

Ressources dans cet article