Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Punaises

Par James G. H. Dinulos, MD, Clinical Associate Professor of Surgery (Dermatology Section);Clinical Assistant Professor of Dermatology, Geisel School of Medicine at Dartmouth;University of Connecticut

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les piqûres de punaises de lit sont généralement indolores mais provoquent des réactions, souvent prurigineuses, chez le patient sensible.

Étiologie

Les infestations de punaises de lit sont devenues plus courantes dans les pays développés au cours des dernières années. Les punaises de lit les plus fréquentes mordant les humains sont Cimex lectularis (dans les climats tempérés) et C. hemipterus (principalement dans les climats tropicaux). Les punaises de lit se cachent dans les fissures et crevasses des matelas et d'autres structures (p. ex., cadres de lit, coussins, et murs; dans les pays en développement, les maisons de boue et les toits de chaume). Elles se déplacent lentement et sont attirés vers les sujets par la chaleur et le dioxyde de carbone. Les punaises mordent la peau exposée, généralement la nuit. Une tétée est prise en 5 à 10 min.

Symptomatologie

Les lésions se trouvent en général sur des régions de la peau exposée. Elles se développent parfois entre le lendemain matin et 10 jours après la morsure. Les lésions peuvent être l'une des suivantes:

  • Punctas seulement

  • Macules purpuriques

  • Macules, papules, ou bulles érythémateuses, souvent prurigineuses, chacune avec un méat central hémorragique

  • Bulles

Les lésions peuvent former des motifs linéaires ou être groupées. Les adultes âgés développent des symptômes moins souvent que ne le font les jeunes. Les lésions disparaissent souvent en environ 1 semaine. Un infection secondaire peut se développer.

Les patients peuvent être préoccupés par la difficulté et le coût de l'éradication d'une infestation des punaises de lit et de la stigmatisation sociale qui peut résulter de l'infestation. Ils peuvent s'isoler pour éviter de propager l'infestation.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Le diagnostic basé sur l'aspect de la lésion peut être difficile parce que l'aspect est généralement non spécifique. Cependant, la plupart des morsures de punaises de lit sont plus grandes et plus œdémateuses que les autres morsures (p. ex., les piqûres de puces).

L'identification des punaises de lit peut permettre de confirmer le diagnostic. Les punaises de lit ont des corps ovales, plats, brun-rougeâtres. Après un repas de sang, le corps est moins plat et plus rougeâtre. C. lectularis adultes ont une longueur d'environ 5 à 7 mm, C. hemipterus sont légèrement plus longs. Des excréments de punaises de lit ou de sang peuvent être visibles sur le linge de lit ou derrière le papier peint.

Traitement

  • Traitement symptomatique

Les piqûres de punaises de lit sont traitées symptomatiquement (p. ex., par des corticostéroïdes topiques et/ou des antihistaminiques systémiques) selon les besoins.

Les punaises de lit doivent être éradiquées par des moyens physiques et habituellement chimiques. Les moyens physiques comprennent l'aspiration des zones touchées et le lavage d'articles suspects, puis un séchage à la température la plus chaude du sèche-linge. En outre, des pièces entières doivent être traitées de façon professionnelle, si possible par chauffage à des températures ≥ 50° C ou avec plusieurs insecticides.

Points clés

  • Évoquer des piqûres de punaises particulièrement si des lésions initialement asymptomatiques se regroupent linéairement sur la peau exposée.

  • Rechercher des preuves d'infestation pour confirmer le diagnostic.

  • Recommander une assistance professionnelle pour éradiquer les punaises.

Ressources dans cet article