Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Zoonoses

Par James G. H. Dinulos, MD, Dartmouth Medical School

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Deux maladies virales cutanées sont occasionnellement transmises des animaux aux hommes.

Ecthyma contagieux

L'ecthyma contagieux (dermatite pustuleuse contagieuse) est dû au virus orf, un poxvirus qui infecte les ruminants (le plus souvent moutons et chèvres). Les fermiers, les vétérinaires, les soignants de zoo et les autres personnes en contact direct avec des animaux sont des personnes à risque. La symptomatologie cutanée passe par 6 stades qui durent en tout près d'1 sem:

  • Stade 1 (papuleux): une seule papule œdémateuse rouge apparaît sur un doigt (le plus souvent l'index droit)

  • Stade 2 (cible): un plus grand nodule avec un centre rouge entouré d'un anneau blanc à la périphérie rouge

  • Stade 3 (aigu): une tumeur à croissance rapide apparemment infectée

  • Stade 4 (régénératif): un nodule avec des points noirs recouvert d'une fine croûte transparente

  • Stade 5 (papillomateux): un nodule à la surface parsemée de petites projections

  • Stade 6 (régressif): un nodule aplati avec une croûte épaisse

Le patient peut développer une adénopathie régionale, une lymphangite et de la fièvre.

Le diagnostic repose sur une anamnèse de contact infectant; le diagnostic différentiel est vaste et dépend du stade de la lésion. Les lésions aiguës doivent être différenciées des nodules du trayeur, des infections par Mycobacterium marinum Autres infections dues aux mycobactéries semblables à la TB : Maladie cutanée et des autres lésions bactériennes; les lésions régressives doivent être différenciées des tumeurs cutanées, telles que la maladie de Bowen ou le carcinome malpighien. Les lésions guérissent spontanément; aucun traitement n'est nécessaire.

Nodules du trayeur

Ces nodules sont provoqués par un virus paravaccine, un parapoxvirus qui entraîne des lésions sur les mamelles de la vache. L'infection nécessite un contact direct et produit des macules qui évoluent en papules, en vésicules et en nodules. Cette infection évolue en 6 stades qui sont similaires à ceux de l'ecthyma contagieux. La fièvre et les adénopathies sont peu fréquentes. Le diagnostic repose sur l'antécédent du contact infectant et les signes cutanés. Le diagnostic différentiel varie selon la morphologie mais peut comprendre l'inoculation tuberculeuse primitive (un chancre qui peut se développer au niveau de la zone d'innoculation de la tuberculose), la sporotrichose, l'anthrax et la tularémie. Les lésions guérissent spontanément; aucun traitement n'est nécessaire.

Ressources dans cet article