Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Effets chroniques du soleil

Par Robert J. MacNeal, MD, Maine Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Vieillissement

L'exposition chronique au soleil vieillit la peau (héliodermie, vieillissement extrinsèque), produisant des rides à la fois fines et grossières, une texture rugueuse et cartonnée, une hyperpigmentation en plaques, une lentiginose (larges points ressemblant à des tâches de rousseur), un teint jaunâtre et des télangiectasies.

Kératoses actiniques

Les kératoses actiniques sont des lésions kératosiques prénéoplasiques qui sont la conséquence de nombreuses années d'exposition au soleil. Les personnes à cheveux blonds ou roux, yeux bleus et de phototype cutané de I et II sont particulièrement sensibles.

Les kératoses actiniques sont habituellement de couleur rose ou rouge, aux contours peu nets et squameux ou croûteux à la palpation, bien qu'elles puissent également être de couleur gris clair ou pigmentées, ce qui leur confère une apparence brune. Elles doivent être différenciées des kératoses séborrhéiques ( Kératose séborrhéique), qui augmentent en nombre et en taille avec le vieillissement. Les kératoses séborrhéiques ont tendance à apparaître cireuses et collées sur la peau mais peuvent prendre un aspect similaire à une kératose actinique. L'inspection minutieuse révèle habituellement les caractéristiques distinctives de la lésion. Contrairement aux kératoses actiniques, les kératoses séborrhéiques peuvent également être observées sur les zones du corps non exposées au soleil et ne sont pas précancéreuses.

Cancers cutanés ( Cancers cutanés )

L’incidence des carcinomes épidermoïdes chez les sujets de phototype clair est directement proportionnelle à la dose totale de soleil reçue annuellement sur une zone cutanée alors que les carcinomes basocellulaires sont liés à des expositions intenses et répétées au cours de la vie. Ces lésions sont particulièrement fréquentes chez les personnes qui ont été intensivement exposées au soleil, telles que les enfants et adolescents, et chez ceux qui sont exposés de façon chronique au soleil dans le cadre de leur profession ou d'activités récréatives (p. ex., sportif, agriculteur, éleveur de bétail, marin ou personne qui prend fréquemment des bains de soleil). L'exposition au soleil augmente également considérablement le risque de mélanomes malins.

Traitement

Différentes associations thérapeutiques, dont les peelings chimiques, le 5-fluorouracile (5-FU), les α-hydroxy acides topiques, l'imiquimod, la thérapie photodynamique, ont été utilisées pour diminuer les modifications carcinogéniques et améliorer l'aspect esthétique des lésions chroniques dues au soleil. Ces traitements sont souvent efficaces dans l'amélioration de modifications superficielles de la peau (p. ex., les rides fines et grossières, la pigmentation irrégulière, la rugosité, la laxité mineure) mais ont un effet beaucoup moins prononcé sur des changements plus profonds (p. ex., télangiectasies). De nombreux ingrédients sont utilisés dans les produits cosmétiques en vente libre sans qu'on ait la preuve qu'ils soient efficaces contre les effets chroniques des rayons solaires.

Kératoses actiniques

Il existe plusieurs options thérapeutiques en fonction du nombre, de la topographie et de l’évolution des lésions:

  • Cryothérapie ou curetage par électrocoagulation

  • 5-FU topique

  • thérapie photodynamique

  • Imiquimod topique

Si les kératoses actiniques sont peu nombreuses, en particulier si elles sont de grande taille, la cryothérapie (congélation par l'azote liquide) ou le curetage par électrochirurgie sont des traitements rapides et très efficaces.

S'il y a trop de lésions pour une cryothérapie ou un curetage par électrochirurgie, le 5-FU topique appliqué sur les zones lésées pendant la nuit ou bid pendant 2 à 6 semaines élimine souvent la majorité des lésions. Plusieurs concentrations et formulations de 5-FU sont disponibles dans le commerce. Nombre de patients tolèrent bien le 5-FU en crème à 0,5% appliquée 1 fois/j pendant 4 semaines sur le visage, et est mieux toléré que des concentrations plus élevées. Les kératoses actiniques sur les bras peuvent demander de fortes concentrations, comme une crème à 5%. Le 5-FU topique entraîne une réaction inflammatoire avec érythème, desquamation et brûlure, impliquant souvent des zones antérieurement indemnes de kératoses actiniques. L'intensité de cette réaction inesthétique et inconfortable est en corrélée à l'efficacité du traitement. Cependant, si la réaction est trop inconfortable, l'application peut être suspendue pendant 1 à 3 j et, si nécessaire, peut être supprimée par des corticostéroïdes topiques. Le 5-FU topique a peu d'effets indésirables importants, à l'exception de cette réaction. Le 5-FU ne doit pas être utilisé pour traiter les carcinomes basocellulaires, à l'exception des formes superficielles démontrées par une biopsie.

La thérapie photodynamique consiste dans l'application topique d'un photosensibilisant systémique (p. ex., l'aminolévulinate ou l'aminolévulinate de méthyle), suivie par une illumination par une lumière d'une longueur d'onde spécifique qui cause des lésions préférentielles de la peau lésée vs de la peau normale. Après le traitement, la peau a le même aspect que lors d'un coup de soleil léger à modéré. Les avantages significatifs comprennent la capacité à traiter de multiples lésions et un temps d'arrêt plus court (lorsque la peau est rouge, squameuse et irritée) par rapport aux crèmes topiques telles que l'imiquimod et au 5-FU.

Un médicament relativement nouveau, l'imiquimod, est souvent utilisé pour le traitement des kératoses actiniques et des carcinomes basocellulaires superficiels. L'imiquimod stimule le système immunitaire afin qu'il reconnaisse et détruisent ces lésions cutanées précancéreuses. La réaction de la peau est semblable à celle due au 5-FU avec rougeur, desquamation, et croûtes qui se produisent chez la plupart des patients. Pour le traitement des cancers cutanés Cancers cutanés.

Ressources dans cet article