Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des troubles de la pigmentation

Par Peter C. Schalock, MD, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les troubles de la pigmentation correspondent aux hypopigmentations, aux dépigmentations, ou aux hyperpigmentations. Les atteintes peuvent être partielles ou diffuses. Dans l'hypopigmentation, le pigment est diminué, alors que dans la dépigmentation, le pigment est complètement perdu, laissant une peau blanche.

L'hypopigmentation focale est le plus souvent une conséquence de

  • Blessures

  • Dermatoses inflammatoires (p. ex., eczema atopique [ Dermatite atopique (eczéma)], psoriasis [ Psoriasis])

  • Brûlures

  • Exposition chimique (en particulier aux hydroquinones et aus phénols)

L'hypopigmentation ou la dépigmentation focale sont également une des manifestations du vitiligo (qui peuvent impliquer des régions étendues de la peau), de la lèpre, de carences nutritionnelles (kwashiorkor) et de maladies génétiques (p. ex., sclérose tubéreuse, piébaldisme, syndrome de Waardenburg).

Une hypo- ou une dépigmentation diffuse est le plus souvent provoquée par

L'hyperpigmentation ( Hyperpigmentation) se produit typiquement après une inflammation due à des causes diverses. Cette hyperpigmentation post-inflammatoire est généralement focale dans sa distribution. L'hyperpigmentation peut aussi être causée par une maladie systémique, un médicament ou un cancer; la distribution est généralement plus diffuse.