Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Pseudo-folliculite de la barbe

Par Wendy S. Levinbook, MD, Hartford Dermatology Associates

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La pseudo-folliculite de la barbe est une irritation de la peau due aux poils de barbe qui traversent la peau avant de quitter le follicule pileux ou qui quittent le follicule et se retournent dans la peau, provoquant une réaction à corps étranger.

La pseudo-folliculite de la barbe touche en majorité des hommes noirs. Elle est plus apparente autour de la barbe et du cou. Elle provoque de petites papules et pustules et peut être confondue avec une folliculite bactérienne. Une cicatrisation peut finalement en résulter.

Le diagnostic repose sur l'examen clinique.

Traitement

Des manifestations aiguës de pseudo-folliculite de la barbe (p. ex., papules et pustules) peuvent être traitées par des compresses chaudes et une épilation manuelle des poils incarnés à l'aiguille ou à la pince à épiler. L’hydrocortisone topique à 1% ou les antibiotiques topiques peuvent être utilisés en cas d’inflammation légère. La doxycycline orale (50 à 100 mg bid) ou l'érythromycine orale (250 à 500 mg qid, 333 mg tid, 500 mg bid) peuvent être utilisées en cas d'inflammation modérée à sévère. La trétinoïne (acide rétinoïque) liquide ou en crème ou la crème de peroxyde de benzoyle peuvent également être efficaces dans les cas légers ou modérés, mais ils peuvent irriter la peau. Le chlorhydrate d'eflornithine topique permet de ralentir la croissance des poils. Les poils sont laissés pousser; puis sont coupés à environ 0,5 cm de longueur. Les crèmes dépilatoires sont une alternative, mais peuvent irriter. Les poils peuvent être enlevés de manière définitive par électrolyse ou laser.

Ressources dans cet article