Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Surcharge volémique

Par James L. Lewis, III, MD

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La surcharge volémique renvoie généralement à l'expansion du volume du liquide extra-cellulaire. L'expansion du volume du liquide extra-cellulaire est typiquement observée dans l'insuffisance cardiaque, le syndrome néphrotique et la cirrhose. Une rétention de Na induit une augmentation du Na corporel total. Cette augmentation aboutit à une hypervolémie de degré variable. Dans l'insuffisance cardiaque, l'augmentation du volume du liquide extra-cellulaire aboutit à une diminution du volume circulant efficace, qui entraîne la diminution de la perfusion des organes et des séquelles cliniques. La natrémie peut être élevée, basse ou normale chez les patients hypervolémiques (malgré la diminution du Na corporel total).

Une augmentation du Na corporel total est l'événement physiopathologique clé. Il augmente l'osmolalité, qui déclenche des mécanismes compensateurs qui induisent la rétention d'eau. Lorsque suffisamment de liquide s'accumule dans le liquide extra-cellulaire (habituellement > 2,5 L), des œdèmes ( Œdème) apparaissent.

Parmi les causes les plus fréquentes de surcharge volémique du liquide extra-cellulaire se trouvent les suivantes:

  • Insuffisance cardiaque

  • Cirrhose

  • insuffisance rénale

  • Syndrome néphrotique

  • Œdèmes prémenstruels

  • Grossesse

Les signes cliniques comprennent une prise de poids et des œdèmes. Le diagnostic est clinique.

Le traitement vise à corriger la cause. L'apport en sodium alimentaire est limité. Les diurétiques sont indiqués dans l'insuffisance cardiaque, la cirrhose, l'insuffisance rénale et le syndrome néphrotique. L'emplacement et l'importance de l'œdème dépendent de nombreux facteurs, y compris si le patient a récemment été assis, couché, ou debout. Les charges quotidiennes sont le meilleur moyen de suivre les progrès du traitement de la surcharge de volume extra-cellulaire. La vitesse de la correction de la surcharge en liquide extra-cellulaire doit être limitée à 0,25 à 0,5 kg de poids corporel/j, selon le degré de la surcharge volumique (plus rapide en cas d'excès important, plus lente en cas d'excès moins important) et en fonction des éventuels autres problèmes médicaux du patient (plus lente en cas d'hypotension et d'insuffisance rénale).