Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Balanite, posthite et balanoposthite

Par Patrick J. Shenot, MD, Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

La balanite est une inflammation du gland, la posthite est une inflammation du prépuce et la balanoposthite est une inflammation du gland et du prépuce.

L'inflammation du gland a à la fois des causes infectieuses et non infectieuses ( Causes d'inflammation du pénis). Souvent, aucune cause ne peut être trouvée.

La balanite conduit habituellement à une posthite sauf chez les patients circoncis.

La balanoposthite est favorisée par

  • Diabète sucré

  • Phimosis (serré, prépuce non rétractable)

Le phimosis empêche une hygiène adéquate. Les sécrétions sous-prépuciales sont infectées par des bactéries anaérobies, entraînant une inflammation.

La balanoposthite chronique augmente le risque de

  • Lichen scléro-atrophique (balanitis xerotica obliterans)

  • Phimosis

  • Paraphimosis

  • Cancer

Causes d'inflammation du pénis

Catégorie

Exemples

Infectieuse

Candidose

Chancre mou

Urétrites à Chlamydia

Urétrite gonococcique

Infection par le virus herpes simplex

Molluscum contagiosum

Gale

Syphilis, primaire ou secondaire

Trichomonase

Non infectieuse

Lichen scléro-atrophique (balanitis xerotica obliterans)

Dermatite de contact

Éruptions médicamenteuses fixées

Lichen plan

Lichen simplex chronique

Psoriasis

Arthrites réactionnelles*

Dermite séborrhéïque

*Une arthrite réactionnelle peut être associée à des ulcères superficiels et indolores du gland (balanite érosive circinée).

Symptomatologie de l'inflammation pénienne

Les douleurs, l'irritation et l'écoulement sous-prépucial se manifestent souvent 2 à 3 j après un rapport sexuel. Un phimosis, des ulcérations superficielles et une adénopathie inguinale peuvent s'en suivre.

Diagnostic de l'inflammation du pénis

  • Bilan clinique et tests sélectifs

L'anamnèse doit rechercher l'utilisation de préservatifs en latex. La peau doit être examinée à la recherche de lésions cutanées qui peuvent indiquer une atteinte génitale. Les patients doivent subir des tests à la recherche de causes infectieuses et non infectieuses, en particulier la candidose. Un dosage de la glycémie doit être effectué.

Traitement des causes d'inflammation du pénis

  • Hygiène et traitement de causes spécifiques

  • Parfois, irrigation sous-prépuciale

  • Parfois, circoncision

Des mesures d'hygiène doivent être instituées et les causes spécifiques traitées. Un lavage sous-prépuciale afin d'éliminer les sécrétions et les débris peut être nécessaire. Si le phimosis persiste après que l'inflammation ait été résolue, la circoncision doit être envisagée.

Ressources dans cet article