Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Phimosis et paraphimosis

Par Patrick J. Shenot, MD, Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Le phimosis est une incapacité à rétracter le prépuce. Le paraphimosis est une compression du prépuce en position rétractée; il s'agit d'une urgence médicale.

Phimosis

Un phimosis est normal chez l'enfant et guérit généralement avant l'âge de 5 ans. Aucun traitement n'est nécessaire en l'absence de complications telles que balanite, infections urinaires, obstruction du canal urinaire, maladie dermatologique réfractaire ou suspicion de cancer.

La bêtaméthasone en crème à 0,05% bid à tid appliquée à l’extrémité du prépuce et au niveau de la région en contact avec le gland pendant 3 mois est souvent efficace. L'élongation du prépuce doucement avec 2 doigts ou sur le pénis en érection pendant 2 à 3 semaines, en faisant attention à ne pas entraîner de paraphimosis, est également efficace. Si les mesures conservatrices sont inefficaces, la circoncision est l'option chirurgicale préférée.

Chez l'adulte, le phimosis peut résulter d'une irritation prolongée ou d'une balanoposthite. Les risques d'infection urinaire, de cancer du pénis, d'infection par le VIH et de maladies sexuellement transmissibles sont augmentés. Le traitement habituel est la circoncision.

Paraphimosis

Le paraphimosis peut être observé lorsque le prépuce est rétracté (en dessous du gland). La rétraction peut survenir spontanément ou être induite pendant une cathétérisation ou lors d'un examen clinique. Si le prépuce rétracté est un peu serré, il fonctionne comme un garrot, entraînant la tuméfaction du gland, empêchant le prépuce de reprendre sa position normale tout en augmentant la constriction.

Pièges à éviter

  • Toujours se rappeler de réduire le prépuce après cathétérisme urétral.

Le paraphimosis doit être considéré comme une urgence, car la constriction peut conduire rapidement à des lésions vasculaires et à une nécrose du gland. La compression de la circonférence du gland avec la main peut soulager l'œdème suffisamment pour permettre de replacer le prépuce dans sa position normale. Si cette technique est inefficace, il convient d'effectuer une incision dorsale sous anesthésie locale afin de soulager de manière transitoire les symptômes. La circoncision est réalisée dans un 2e temps, lorsque l’œdème s’est résorbé.

Ressources dans cet article