Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Corps étrangers rectaux

Par Michael C. DiMarino, MD, Clinical Assistant Professor, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les corps étrangers rectaux sont généralement des objets qui ont été insérés dans le rectum, mais il peut s'agir d'objets avalés. Une douleur soudaine et transfixiante au cours de la défécation peut être provoquée par un corps étranger ayant pénétré la paroi rectale. Le diagnostic repose sur l'examen digital et parfois la rx. L'élimination d'un corps étranger rectal est à haut risque et doit être effectuée par un chirurgien ou un gastro-entérologue expérimenté dans les ablations de corps étranger.

Les calculs biliaires, les fécalomes et les corps étrangers déglutis (dont les cure-dents, les os de poulet et les arêtes de poisson) peuvent s'impacter à la jonction anorectale. Les calculs urinaires, les pessaires vaginaux, les compresses ou les instruments chirurgicaux peuvent éroder les parois viscérales et perforer le rectum. Les corps étrangers, parfois bizarres et/ou liés à des jeux sexuels ou des paquets de drogue insérés dans une tentative de les cacher aux représentants de la loi, peuvent être introduits intentionnellement, mais se retrouver retenus involontairement; parfois une perforation peut se produire pendant l'insertion. Certains objets sont impactés dans la paroi rectale et d'autres sont bloqués juste au-dessus du sphincter anal.

Symptomatologie

Une douleur soudaine, transfixiante, au cours de la défécation, doit faire suspecter la présence d'un corps étranger habituellement bloqué à la jonction anorectale ou juste au-dessus. La présence de sang rouge indique une déchirure ou une perforation. D'autres manifestations dépendent des dimensions et de la forme du corps étranger, de son ancienneté in situ et de la présence d'une infection ou d'une perforation.

Diagnostic

  • Examen digital

  • Parfois, imagerie

La plupart du temps, les corps étrangers sont bloqués à la partie moyenne du rectum car ils ne peuvent franchir l'angulation antérieure. Ils peuvent être palpés au toucher rectal.

Une radiographie de l'abdomen sans préparation est souvent utile pour identifier un objet. Une radiographie en position debout doit également être effectuée pour évaluer l'air libre dans le péritoine dû à la perforation. La TDM peut permettre d'identifier des objets radiotransparents qui n'ont pas été vus sur la radiographie systématique.

Traitement

  • Extraction manuelle

L'élimination d'un corps étranger rectal est à haut risque et doit être effectuée par un chirurgien ou un gastro-entérologue expérimenté dans les ablations de corps étranger. Un anoscope, un proctoscope, et/ou un spéculum peuvent faciliter la visualisation directe et l'élimination des corps étrangers du rectum.

Si le corps étranger peut être palpé, injecter un anesthésique local, dilater l'anus avec un écarteur rectal et tenter de saisir et de retirer le corps étranger. L'anesthésie locale ou générale est rarement nécessaire.

Si l'objet ne peut être palpé ou visualisé, aucune tentative en aveugle pour saisir et retirer le corps étranger ne doit être effectuée. Le péristaltisme propulse habituellement le corps étranger jusqu'à la partie moyenne du rectum et l'extraction peut ensuite être tentée.

On peut tenter de retirer l'objet avec un sigmoïdoscope ou un proctoscope, mais cela ne se révèle pas toujours efficace. Parfois la sigmoïdoscopie oblige le corps étranger à se déplacer en amont, ce qui retarde encore son extraction. En cas d'échec des tentatives pour extraire le corps étranger, la laparotomie pour faire progresser manuellement le corps étranger vers l'anus ou l'extraire par colotomie est rarement nécessaire. Après l'extraction, une sigmoïdoscopie doit être pratiquée afin de s'assurer de l'absence de lésions rectales importantes.