Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Manométrie

Par Walter W. Chan, MD, MPH, Division of Gastroenterology, Hepatology, and Endoscopy, Brigham and Women's Hospital;Harvard Medical School

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La manométrie est la mesure des pressions dans différentes parties du tube digestif. Elle est pratiquée en faisant passer un cathéter contenant des capteurs de pression par le nez ou l'anus et placés dans la lumière de l'organe à étudier. La manométrie est habituellement réalisée pour dépister les troubles de la motricité chez le patient ne présentant pas de lésion structurelle aux autres examens. La manométrie est utilisée dans l'œsophage, l'estomac et le duodénum, le sphincter d'Oddi et le rectum. À part une gêne mineure, les complications sont très rares. Les patients doivent être strictement à jeun à partir de minuit.

Manométrie œsophagienne

Ce test est utilisé en cas de dysphagie, de pyrosis, de régurgitation, ou de douleurs thoraciques. Elle mesure la pression au niveau des sphincters supérieurs et inférieurs de l'œsophage, détermine l'efficacité et la coordination des mouvements péristaltiques et décèle les contractions anormales. La manométrie peut être utilisée pour diagnostiquer les troubles de la motilité œsophagienne comme l'achalasie, les spasmes diffus, la sclérodermie, l'hypotension du sphincter œsophagien inférieur et l'HTA. Elle est également utilisée afin d'évaluer la fonction et l'anatomie œsophagienne comme pour une hernie hyatale avant certaines procédures thérapeutiques (p. ex., la chirurgie antireflux, la dilatation pneumatique de l'achalasie). Une manométrie récente à haute résolution est souvent associée à un test d'impédance pour évaluer simultanément le transit du bolus à travers l'œsophage pendant les tests de déglutition.

Manométrie gastroduodénale

Dans ce test, des capteurs de pression sont placés dans l'antre gastrique, le duodénum et le jéjunum proximal. Les pressions sont enregistrées pendant 5 à 24 h à jeun, puis en postprandial. L'examen est généralement utilisé en présence de symptômes de troubles de la motilité mais avec des tests de vidange gastrique normaux, ou en cas de non réponse au traitement. Il peut permettre de déterminer si les symptômes ou les troubles de la motilité résultent d'un trouble musculaire (amplitude de la contraction anormale, mais modèle normal) ou de troubles nerveux (le modèle de contraction irrégulière, mais d'amplitude normale).

Barostatique

Un barostat est un appareil sensible à la pression, qui est placé dans l'estomac pour mesurer l'adaptation gastrique. Le dispositif est constitué d'un ballonnet en plastique et d'un contrôleur électronique, qui modifie la quantité d'air dans le ballonnet tout en y maintenant une pression constante. Ce dispositif est principalement utilisé au titre de la recherche dans des études définissant le seuil sensitif et les altérations de la perception viscérale, en particulier dans le cadre des pathologies fonctionnelles digestives.

Manométrie anorectale

Dans cet examen, un transducteur de pression est placé dans l'anus pour évaluer le mécanisme du sphincter ano-rectal et la sensation rectale chez les patients souffrant d'incontinence ou de constipation. Elle peut être utile pour diagnostiquer la maladie d'Hirschsprung et procurer les données nécessaires au biofeedback utilisé pour traiter l'incontinence fécale. Un ballon de barostat est également gonflé pendant le test pour évaluer la sensibilité et la compliance rectales.