Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des symptômes gastro-intestinaux

Par Norton J. Greenberger, MD, Harvard Medical School;Brigham and Women's Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les plaintes du tube digestif haut peuvent s'exprimer sous la forme d'une douleur thoracique ( Douleur thoracique), une douleur abdominale chronique et récidivante, une dyspepsie, la sensation d'une boule dans la gorge, une halitose ( Halitose), un hoquet, des nausées et vomissements, et un mérycisme. Certaines plaintes du tube digestif haut traduisent des manifestations fonctionnelles (c.-à-d., sans cause retrouvée après un bilan complet, Troubles fonctionnels gastro-intestinaux).

Les symptômes digestifs bas sont la constipation, la diarrhée, les gaz et les ballonnements, les douleurs abdominales ( Douleurs abdominales aiguës), les proctalgies et les hémorragies digestives basses ( Troubles anorectaux). Comme pour les symptômes de l'appareil digestif haut, les plaintes résultent soit d'une maladie organique soit d'un trouble fonctionnel (c.-à-d., sans anomalies rx, biochimiques ou autres détectées même après un bilan complet). Les mécanismes à l'origine des troubles fonctionnels ne sont pas univoques. Les patients présentant des troubles fonctionnels ont à l’évidence des troubles de la motricité et/ou de la nociception; c.-à-d., qu'ils perçoivent comme désagréables certaines sensations (p. ex., distension intra-luminale, péristaltisme) que les autres patients ne ressentent pas comme pénibles.

Aucune fonction corporelle n'est plus variable et sujette aux influences extérieures que la défécation. Les comportements intestinaux varient considérablement d'une personne à l'autre et se modifient avec l'âge, les facteurs physiologiques individuels, l'alimentation et les influences socioculturelles. Certains patients allèguent des préoccupations injustifiées concernant leur transit. Dans les sociétés occidentales, le rythme normal des selles varie de 2 à 3/j à 2 à 3/semaine. Les modifications de la fréquence, du volume ou de la consistance des selles (c.-à-d., présence de sang, de mucus, de pus ou de graisses) peuvent être les indicateurs d'une maladie.