Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Œsophagite à éosinophiles

Par Michael C. DiMarino, MD, Division of Gastroenterology and Hepatology, Department of Medicine, Thomas Jefferson University

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'œsophagite à éosinophiles est une inflammation localisée de l'œsophage avec prédominance d'éosinophiles; elle est probablement causée par une allergie alimentaire et elle peut provoquer des symptômes comme un reflux, une dysphagie, et, chez les patients âgés, une impaction alimentaire.

L'œsophagite à éosinophiles est une maladie de plus en plus reconnue qui peut débuter à tout moment entre l'enfance et l'âge adulte; elle se manifeste parfois chez les personnes âgées. Elle est plus fréquente chez l'homme.

La cause en est probablement une réponse immunitaire à des antigènes alimentaires chez des patients qui ont une prédisposition génétique. L'inflammation de l'œsophage provoque des symptômes irritatifs et, finalement, conduire à une sténose de l'œsophage.

Symptômes

Les nourrissons et les enfants peuvent refuser de se nourrir, présenter des vomissements et/ou des douleurs thoraciques.

Chez les adultes, de l'œsophage un blocage alimentaire est parfois la première manifestation.

Des manifestations d'autres maladies atopiques sont également présentes (p. ex., asthme, eczéma, rhinite allergique).

Diagnostic

  • Endoscopie avec biopsies

  • Parfois, un TOGD

  • Souvent tests allergologiques

Le diagnostic est souvent d'abord envisagé si des symptômes de reflux ne répondent pas au traitement de suppression de l'acide. Il doit également être évoqué chez l'adulte qui présente des blocages alimentaires œsophagiens ou des douleurs thoraciques non cardiaques.

Le diagnostic repose sur l'endoscopie avec biopsie qui montre une infiltration éosinophile. Bien que des anomalies visibles (p. ex., des sillons, des sténoses, des anneaux) puissent apparaître à l'endoscopie, l'aspect est souvent normal, de sorte que les biopsies sont essentielles. Le reflux gastro-œsophagien-maladie pouvant également provoquer des infiltrats éosinophiles, les patients qui ont principalement des symptômes de reflux ne doivent probablement subir une endoscopie qu'après l'échec d'un essai de 2 mois d'un inhibiteur de la pompe à protons.

Un TOGD montrera un œsophage nervuré.

Des tests pour mettre en évidence des allergies alimentaires sont souvent effectués pour identifier des déclencheurs possibles ( Allergie alimentaire : Diagnostic); les alternatives comprennent des tests cutanés, des test RAST ou un essai de régime d'élimination.

Traitement

  • Corticostéroïdes locaux

  • Modification du régime alimentaire

  • Parfois, dilatation œsophagienne

Chez l'adulte, des corticostéroïdes topiques sont habituellement administrés en cas de rétrécissement dominant. Les patients peuvent utiliser un inhalateur multi-dose à la fluticasone (220 mcg) ou la budésonide (180 mcg) 30 min avant le petit déjeuner et 30 min avant le dîner; ils pompent le médicament dans leur bouche sans inhaler, puis l'avalent. Le budésonide (0,5 mg/2 mL mélangé avec un substitut du sucre et avalé 30 min avant le petit déjeuner et 30 min avant le dîner) peut également être mélangé dans une suspension et avalé. Ils sont administrés pendant 8 semaines.

Des modifications alimentaires sont également essayées et sont généralement plus efficaces chez l'enfant que chez l'adulte; les allergènes alimentaires identifiés par des tests sont éliminés de l'alimentation ou bien les patients peuvent suivre un régime d'élimination prédéfini ( Aliments autorisés dans les régimes alimentaires d'éviction*).

En cas de sténoses significatives, une dilatation œsophagienne prudente peut être nécessaire en utilisant un ballonnet ou un dilatateur œsophagien; de multiples et prudentes dilatations progressives sont effectuées pour prévenir les déchirures ou les perforations de l'œsophage.