Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Péliose hépatique

Par Nicholas T. Orfanidis, MD, Thomas Jefferson University Hospital

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La péliose hépatique est un trouble le plus souvent asymptomatique, où de multiples dilatations kystiques remplies de sang sont présentes dans le foie.

Mesurant de quelques millimètres à environ 3 cm de diamètre, les dilatations kystiques de la péliose hépatique ne possèdent pas de paroi propre le plus souvent et sont entourées par les hépatocytes. Cependant, dans certains cas, la dilatation kystique peut être tapissée de cellules endothéliales et peut s'accompagner d'une dilatation des capillaires sinusoïdes. Des anomalies des cellules endothéliales sinusoïdales sont probablement en cause. La péliose hépatique est associée à la prise d'hormones (p. ex., stéroïdes anabolisants, contraceptifs oraux, glucocorticoïdes), de tamoxifène, de chlorure de vinyle, de vitamine A et d'azathioprine, en particulier chez les transplantés rénaux.

La péliose hépatique est habituellement asymptomatique, mais la rupture des dilatations kystiques peut provoquer une hémorragie parfois mortelle. Certains patients peuvent développer une véritable hépatopathie, caractérisée par un ictère, une hépatomégalie et une insuffisance hépatique.

Les cas bénins peuvent être découverts fortuitement lors d'examens d'imagerie devant des perturbations minimes du bilan hépatique ou pour d'autres raisons. L'échographie ou la TDM peuvent détecter les dilatations kystiques. La plupart des cas ne sont pas traités.