Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Subluxation spinale non traumatique

Par Sally Pullman-Mooar, MD, University of Pennsylvania;Philadelphia VA Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Une luxation ou une subluxation (luxation partielle) vertébrales sont habituellement dues à un traumatisme. Par exemple, une subluxation axoatloïdienne (atlantoaxoïdienne) ou un spondylolisthésis peuvent résulter d'un traumatisme majeur tel que les lésions dues à une décélération à grande vitesse. Cependant, ces troubles peuvent survenir avec des traumatismes minimes ou non diagnostiqués. De façon rare, une discopathie cervicale peut entraîner une subluxation rachidienne atraumatique.

Subluxation axoatloïdienne (atlantoaxoïdienne)

(Subluxation de C1-C2)

La subluxation axoatloïdienne (atlantoaxoïdienne) est un défaut d’alignement entre la 1ère et la 2e vertèbre cervicale, qui se produit le plus souvent par la flexion du cou.

La subluxation axoatloïdienne (atlantoaxoïdienne) peut résulter d'un traumatisme majeur mais également survenir sans traumatisme en cas de polyarthrite rhumatoïde, de polyarthrite rhumatoïde juvénile ou de spondylarthrite ankylosante.

La subluxation axoatloïdienne (atlantoaxoïdienne) est habituellement asymptomatique, mais peut entraîner de vagues douleurs du cou, des céphalées occipitales, parfois une compression cervicale de la moelle épinière (et potentiellement mortelle).

Diagnostic

  • Rx sans préparation

  • IRM si une compression de la moelle épinière est suspectée

Elle est habituellement diagnostiquée par la rx sans préparation; cependant, les incidences en flexion peuvent être nécessaires pour montrer une subluxation intermittente. Des clichés au cours de flexions effectuées par le patient, montrent une instabilité dynamique de tout le rachis cervical. Si les rx sont normales et en cas de forte suspicion de subluxation, une IRM, qui est plus sensible, doit être effectuée. L'IRM permet également le bilan le plus sensible de la compression de la moelle épinière et doit être pratiquée immédiatement en cas de suspicion de compression médullaire.

Traitement

Les indications du traitement comprennent la douleur, les déficits neurologiques et le risque d'instabilité vertébrale. Le traitement comprend des mesures symptomatiques et une immobilisation cervicale, débutant habituellement par une minerve cervicale rigide. La chirurgie peut être nécessaire pour stabiliser le rachis.

Spondylolisthésis

Le spondylolisthésis est une subluxation des vertèbres lombaires, apparaissant habituellement chez l'adolescent. Il se manifeste généralement du fait d'un défaut congénital dans la pars interarticularis ou isthme (lyse isthmique).

Le spondylolisthésis est habituellement fixé. Il implique habituellement les vertèbres L3-L4, L4-L5 ou L5-S1. Le spondylolisthésis est souvent observé chez les adolescents ou les jeunes adultes qui sont des sportifs ou qui ont subi des traumatismes mineurs répétés; la cause est une vertèbre lombaire affaiblie par un défaut congénital dans l'isthme. Ce défect est aisément fracturé; la séparation des fragments de la fracture provoque la subluxation. Un spondylolisthésis peut également survenir sur un traumatisme minime chez le patient âgé de > 60 ans qui présente une arthrose sous-jacente. Un spondylolisthésis léger à modéré (subluxation 50%), en particulier chez les jeunes, peut causer peu ou pas de douleurs. Un spondylolisthésis peut prédisposer à un développement ultérieur d'une sténose canalaire. Les patients qui présentent un spondylolisthésis dû à traumatisme grave présentent une compression de la moelle épinière ou d'autres déficits neurologiques ( Compression de la moelle épinière); mais cela se produit rarement.

Les spondylolisthésis sont classés par stade selon le degré de subluxation des corps vertébraux adjacents:

  • Stade I: 0 à 25%

  • Stade II: 25 à 50%

  • Stade III: 50 à 75%

  • Stade IV: 75 à 100%

Le spondylolisthésis est évident sur les rx lombaires. L'incidence de profil est habituellement utilisée pour la définition du stade. Des incidenes en flexion et extension peuvent être effectuées pour vérifier l'instabilité.

Le traitement est habituellement symptomatique.