Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Syndrome de De Quervain

(Entorse de la lavandière; syndrome de De Quervain)

Par David R. Steinberg, MD, Associate Professor, Department of Orthopaedic Surgery, and Director, Hand and Upper Extremity Fellowship, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le syndrome de De Quervain est une ténosynovite sténosante des tendons du court extenseur (extensor pollicis brevis) et du long abducteur (abductor pollicis longus) du pouce au niveau du compartiment du premier extenseur.

Le syndrome de De Quervain est habituellement dû à une utilisation répétitive (en particulier de torsion) du poignet, bien qu'il soit parfois associé à une polyarthrite rhumatoïde. Le symptôme principal est une douleur aiguë du poignet et du pouce, aggravée par le mouvement. La douleur peut être déclenchée par une pression proximale au niveau de la styloïde radiale en regard de la gaine tendineuse atteinte. Le diagnostic est fortement suggéré par la manœuvre de Finkelstein. Le patient met le pouce touché en adduction sur la paume et entoure les doigts sur le pouce. Le test est positif si la déviation passive cubitale du poignet entraîne une douleur intense de la gaine tendineuse touchée.

Traitement

  • Injection de corticostéroïdes

  • Attelle du pouce

  • Parfois, intervention chirurgicale

Le repos, des bains chauds et les AINS permettent une amélioration dans les cas bénins. Une injection locale de corticostéroïde et une attelle du pouce améliorent 70 à 80% des cas. La rupture tendineuse est une complication rare de l'injection de corticostéroïde et peut être prévenue en veillant à ce que l'infiltration se fasse dans le fourreau du tendon et non dans le tendon. La situation intratendineuse de l'aiguille est probable si l'injection se heurte à une résistance. La libération chirurgicale du compartiment des premiers extenseurs est très efficace en cas d'échec du traitement conservateur.