Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Tendinite et ténosynovite des fléchisseurs des doigts

(Doigt à ressaut)

Par David R. Steinberg, MD, Associate Professor, Department of Orthopaedic Surgery, and Director, Hand and Upper Extremity Fellowship, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La tendinite et la ténosynovite des fléchisseurs des doigts résultent d'une inflammation, parfois avec fibrose, des tendons et des gaines tendineuses des doigts.

Ces pathologies sont idiopathiques mais sont fréquentes chez les patients qui présentent une polyarthrite rhumatoïde ou un diabète. L'utilisation répétitive des mains (lors de l'emploi de ciseaux de jardinage lourds) peut être en cause. Dans le diabète, elles coexistent souvent avec le syndrome du canal carpien et parfois avec une fibrose de l'aponévrose palmaire. Les altérations histopathologiques commencent par un épaississement ou un nodule au sein du tendon; lorsqu’il est localisé au niveau de la première poulie de l’annulaire, l’épaississement ou le nodule bloque l'extension ou la flexion du doigt. Le doigt peut se bloquer en flexion ou " sauter ", soudainement, s’étendant d’un coup sec.

Traitement

  • Mesures conservatrices

  • Parfois, injection de corticostéroïdes

  • Parfois, intervention chirurgicale

Le traitement de l'inflammation aiguë et de la douleur comprend une attelle, la chaleur humide et des AINS à dose efficace ( Polyarthrite rhumatoïde (PR) : AINS). En cas d'échec de ces mesures, l'injection de corticostéroïdes dans la gaine tendineuse du fléchisseur associée à une attelle peut soulager rapidement et sans risque la douleur et le ressaut. Une libération opératoire peut être effectuée si la corticothérapie est un échec.