Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Bursite antérieure du tendon d'Achille

(Maladie d'Albert; bursite rétromalléolaire)

Par Kendrick Alan Whitney, DPM, Temple University School of Podiatric Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La bursite antérieure du tendon d'Achille est une inflammation de la bourse rétromalléolaire (rétrocalcanéenne), située en avant (en profondeur) de l'insertion du tendon d'Achille sur le calcanéum. Le diagnostic est principalement clinique. Le traitement peut comprendre une injection locale.

La bursite est d'origine traumatique (p. ex., chaussures rigides ou mal adaptées) ou inflammatoire (p. ex., polyarthrite rhumatoïde, goutte). Parfois, de petites érosions calcanéennes peuvent se développer en cas d'inflammation sévère.

Symptomatologie

Les symptômes provoqués par les traumatismes ou la goutte progressent rapidement; ceux provoqués par une autre maladie systémique se développent progressivement. La douleur, la tuméfaction et la chaleur autour du talon sont fréquentes, de même que les difficultés à la marche et au port de chaussures. La bourse est douloureuse. Au début, l'œdème est localisé juste en avant du tendon d'Achille, mais il s'étend progressivement de part et d'autre.

La compression de la zone située en avant du tendon d'Achille entre le pouce et l'index réveille la douleur.

Diagnostic

  • Bilan clinique et rx

La fracture du tubercule postérolatéral de l'astragale déclenche habituellement une douleur devant l'insertion du tendon d'Achille. La bursite est souvent différenciée de la fracture par la localisation de la chaleur et de la tuméfaction adjacentes au tendon et la localisation de la douleur principalement dans les parties molles. Des rx sont réalisées pour éliminer une fracture ou révéler des érosions calcanéennes caractéristiques d'une polyarthrite rhumatoïde chronique ou d'autres affections rhumatologiques.

Traitement

  • L'injection dans la bourse d'un mélange corticostéroïde/anesthésique

L'injection d'un mélange corticostéroïde/anesthésique, des AINS, et des compresses chaudes et froides peuvent être efficaces. Il faut faire attention à n'infiltrer que la bourse et non le tendon lui-même parce que l'injection du tendon peut induire l'affaiblissement ou la déchirure du tendon, qui expose à un risque de rupture ultérieure.