Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Bursite postérieure du tendon d'Achille

Par Kendrick Alan Whitney, DPM, Temple University School of Podiatric Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La bursite postérieure du tendon d'Achille est l'inflammation d'une bourse séreuse, qui se forme en réponse à la pression d'une chaussure et qui est localisée au sommet du bord de la partie postérieure du contrefort, entre la peau et le tendon d'Achille. Le diagnostic est clinique. Le traitement repose sur la modification des chaussures.

L'affection survient essentiellement chez des jeunes femmes. Porter des talons hauts est un facteur de risque. Un autre facteur de risque est une proéminence osseuse (du calcanéum définissant la " maladie " de Haglund). Cette déformation prédispose à la formation de bourses en cas d'irritations répétées par le contrefort de la chaussure.

Symptomatologie

La symptomatologie se développe au sommet de la partie postérieure du contrefort. Les premiers symptômes peuvent se résumer à rougeur, douleur et chaleur. Plus tardivement, une érosion superficielle de la peau du talon peut survenir. Après des mois ou plus, un nodule fluctuant, douloureux, kystique de 1 à 3 cm de diamètre se développe. Il apparaît rouge ou couleur chair. Dans les cas chroniques, la bourse devient fibreuse et calcifiée.

Diagnostic

  • Il repose sur les symptômes et la présence d'un petit nodule, douloureux et couleur chair ou rouge

La présence d'un petit nodule douloureux, couleur chair ou rouge chez un patient accusant les symptômes cités fait le diagnostic. Rarement, un xanthome du tendon d'Achille se développe au sommet de la paroi postérieure du contrefort, mais il tend à être rose et asymptomatique. L'enthésopathie du tendon d'Achille entraîne une douleur principalement à l'insertion du tendon, mais parfois aussi à hauteur du sommet de la partie postérieure du contrefort. L'enthésopathie se différencie par l'absence de lésions des tissus mous.

Traitement

  • Modification des chaussures

Des chaussures bien adaptées avec talon bas sont essentielles. Une mousse en caoutchouc ou en feutre sous le talon peut être nécessaire pour soulever le talon assez haut de sorte que la bourse ne frotte plus le contrefort de la chaussure. Des bandages de gel protecteur, un rembourrage placé autour de la bourse ou le port d'une chaussure ouverte au talon jusqu'à ce que l'inflammation disparaisse sont indiqués. Des orthèses plantaires peuvent améliorer la stabilité de l'arrière pied et réduire le mouvement irritant sur le calcanéum postérieur lors de la marche. Des compresses chaudes ou froides, des AINS et l’injection dans la bourse d’un mélange anesthésique local/corticostéroïde procurent un soulagement temporaire; le tendon d’Achille lui-même ne doit pas être injecté. L'exérèse chirurgicale d'une partie de l'os sous-jacent peut être nécessaire afin de réduire l'écrasement des tissus mous.