Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Névralgie interdigitale

(Névrome/névralgie de Morton)

Par Kendrick Alan Whitney, DPM, Temple University School of Podiatric Medicine

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

L'irritation du nerf interdigital (névralgie) ou l'hypertrophie bénigne du périnèvre (névrome) peuvent entraîner une douleur, aspécifique, brûlante ou lancinante ou produire une sensation de corps étranger. Le diagnostic est habituellement clinique. Le traitement nécessite la correction du chaussage, les injections locales ou parfois l'exérèse chirurgicale.

La névralgie interdigitale est une cause fréquente de métatarsalgie ( Métatarsalgies). Les nerfs interdigitaux du pied cheminent au-dessous et entre les métatarsiens, se prolongeant distalement pour innerver les orteils. La névralgie du nerf interdigital près de l'avant-pied résulte principalement d'un chaussage inapproprié ou trop serré ou, moins fréquemment, d'une traction du nerf résultant d'une structure anormale du pied (p. ex., pied plat). À la suite de traumatismes chroniques répétitifs, un épaississement bénin du nerf se développe (névrome de Morton).

Symptomatologie

La névralgie interdigitale est caractérisée par une douleur autour des têtes métatarsiennes ou des orteils. Au début, la névralgie interdigitale se traduit par une douleur modérée ou une gêne intermittentes dans l'avant-pied, habituellement lors du port de chaussures dont l'avant est trop étroit. La névralgie est habituellement unilatérale. À mesure que la maladie évolue, le nerf s'épaissit. La douleur s'aggrave, avec, souvent, des douleurs brûlantes ou lancinantes ou des paresthésies. À la longue, les patients sont incapables de porter la plupart des chaussures fermées. Pendant la marche, les patients ont souvent le sentiment d'avoir un caillou dans leur chaussure, qu'ils enlèvent pour se soulager. Le névrome atteint le plus souvent le 3e espace. L’atteinte du 2e espace est légèrement moins fréquente. Parfois, les 2 espaces ou les 2 pieds sont atteints simultanément.

Diagnostic

  • Bilan clinique

Les symptômes sont souvent spécifiques et le diagnostic est confirmé par la douleur provoquée par la pression plantaire appuyée de l'espace interdigital et par la reproduction de la douleur à type de brûlure qui irradie, souvent accompagnée d'un clic important en comprimant l'espace (signe de Mulder). Bien que l'IRM ne confirme habituellement pas le névrome, elle est utile pour exclure d'autres lésions interdigitales ou une arthropathie provoquant des symptômes semblables.

Traitement

  • Modification du chaussage et infiltration

La névralgie débutante guérit habituellement rapidement avec des chaussures de taille appropriée et des semelles ou avec une injection anesthésique locale. L'utilisation d'un coussinet métatarsien placé proximalement par rapport aux têtes métatarsiennes affectées peut également permettre de réduire les symptômes.

Les névromes peuvent nécessiter une ou plusieurs infiltrations périneurales de corticostéroïdes à longue durée d'action mélangés à un anesthésique local. L'injection se fait à 45° par rapport au pied, dans l'espace interdigital au niveau de la face dorsale des articulations métatarsophalangiennes. Les orthèses avec tampons de neurinome, le repos, des compresses froides et des chaussures à la bonne taille soulagent souvent les symptômes. Les techniques d'ablation nerveuses, comme l'injection d'alcool à 20% avec un anesthésique local directement dans le nerf sous guidage échographique, ou la surgélation cryogénique du nerf peuvent soulager les symptômes. Si les autres traitements s'avèrent inefficaces, l'exérèse est souvent suivie d'une guérison complète. Un autre neurinome se développe occasionnellement sur le site de l'excision nerveuse (amputation ou neurinome de moignon), ce qui peut nécessiter une intervention chirurgicale supplémentaire.

Points clés

  • Une douleur métatarsienne peut provenir de l'irritation ou de l'épaississement bénin des nerfs interdigitaux.

  • Initialement, une légère douleur causée par le port de chaussures étroites peut s'aggraver et devenir lancinante, parfois avec des paresthésies et/ou une sensation de corps étranger.

  • Diagnostiquer le trouble par les signes cliniques, dont la douleur et la reproduction des symptômes avec la palpation de l'espace interdigital.

  • Traiter en modifiant les chaussures, par des injections anesthésiques locales et parfois des injections de corticostéroïdes, des techniques d'ablation du nerf, ou une intervention chirurgicale.