Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Introduction aux troubles rhumatologiques autoimmuns

Par Rula A. Hajj-ali, MD, Cleveland Clinic Foundation

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Les pathologies rhumatologiques auto-immunes comprennent divers syndromes comme la fasciite éosinophile, la connectivite mixte, la polymyosite et la dermatomyosite, la polychondrite récidivante, le syndrome de Sjögren, le lupus érythémateux disséminé et la sclérodermie. La polyarthrite rhumatoïde et les spondylarthropathies et leurs variantes sont également de nature immunologique. Les facteurs déclenchants et la physiopathologie précise restent inconnus pour tous ces troubles, bien que de nombreux aspects de la physiopathologie se soient éclaircis.

Points clés

  • Les patients qui présentent des maladies auto-immunes rhumatologiques ont un risque augmenté d'athérosclérose.

  • Les patients qui reçoivent des corticostéroïdes plus un autre médicament immunosuppresseur doivent généralement recevoir une prophylaxie pour les infections opportunistes telles que celles à Pneumocystis jirovecii.