Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Ostéonécrose mandibulaire

(Ostéonécrose de la mâchoire)

Par Marvin E. Steinberg, MD, Professor Emeritus, Department of Orthopaedic Surgery, Perelman School of Medicine at the University of Pennsylvania

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

L'ostéonécrose de la mâchoire est une lésion orale impliquant l'os mandibulaire ou maxillaire nu. Elle peut être douloureuse ou asymptomatique. Le diagnostic est établi par la présence d'un os exposé pendant au moins 8 semaines. Le traitement consiste en un débridement limité, la prise d'antibiotiques et des bains de bouche.

L'ostéonécrose mandibulaire n'a pas de définition ou d'étiologie unanimement reconnue mais elle est généralement considérée comme une lésion orale impliquant l'os mandibulaire ou maxillaire

L'ostéonécrose mandibulaire peut survenir spontanément, après une extraction dentaire, un traumatisme dentaire, une radiothérapie de la tête et du cou (radionécrose), ou après un traitement par bisphosphonates IV à fortes doses (p. ex., un traitement d'une pathologie cancéreuse). L'ostéonécrose mandibulaire peut être une ostéomyélite réfractaire plutôt qu'une véritable ostéonécrose, en particulier lorsqu'elle est associée à la prise de bisphosphonates.

Il n'est pas prouvé que l'utilisation systématique de bisphosphonates po pour le traitement ou la prévention de l'ostéoporose augmente le risque d'ostéonécrose mandibulaire. Actuellement, l'utilisation de bisphosphonates par ailleurs indiquée ne doit pas être contre-indiquée. Cependant, il est conseillé de réaliser toute chirurgie buccale nécessaire avant de commencer un traitement par bisphosphonates et d'encourager une bonne hygiène bucco-dentaire pendant la durée du traitement par les bisphosphonates (1).

Symptomatologie

L'ostéonécrose mandibulaire peut être asymptomatique pendant de longues périodes. Les symptômes ont tendance à se développer accompagnés de signes, bien que la douleur puisse précéder les signes. L'ostéonécrose mandibulaire se manifeste généralement sous la forme d'une douleur et d'un écoulement purulent à partir d'os exposés dans la mandibule ou, moins souvent, à partir du maxillaire. Les dents et les gencives peuvent être touchées. Des fistules intrabuccales ou extrabuccales peuvent se développer.

Diagnostic

  • Bilan clinique

L'ostéonécrose de la mâchoire est diagnostiquée quand cette dernière est exposée, quand l'os nécrosé est présent dans le maxillaire ou la mandibule pendant au moins 8 semaines.

Traitement

  • Débridement limité, antibiotiques et bains de bouche

Les ostéonécroses mandibulaires confirmées sont difficiles à traiter et doivent être prises en charge par un chirurgien stomatologiste averti et expert. Le traitement de l'ostéonécrose mandibulaire consiste généralement en un débridement limité, la prise d'antibiotiques et des bains de bouche (1).

La résection chirurgicale de la zone nécrosée pourrait aggraver la nécrose et ne doit pas être proposée d'emblée.

Références pour le traitement

  • 1. Edwards BJ, Hellstein JW, Jacobsen PL, et al: Updated recommendations for managing the care of patients receiving oral bisphosphonate therapy: An advisory statement from the American Dental Association Council on Scientific Affairs. J Am Dent Assoc 139:1674–1677, 2008.