Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Tomodensitométrie (TDM) dans les troubles neurologiques

Par Michael C. Levin, MD, Saskatchewan Multiple Sclerosis Clinical Research Chair and Professor of Neurology and Anatomy-Cell Biology;Adjunct Professor of Neurology, College of Medicine, University of Saskatchewan;University of Tennessee Health Science Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

La TDM est une méthode rapide et non invasive d'imagerie du cerveau et du crâne. La TDM est plus performante que l'IRM pour l'étude fine des structures osseuses notamment au niveau de la fosse cérébrale postérieure, de la base du crâne et du canal rachidien (mais pas de leur contenu).

La TDM sans injection de produit de contraste permet de visualiser rapidement les hémorragies aiguës et les lésions volumineuses même en cas d'allergies au produit de contraste ou d'insuffisance rénale.

L'injection d'un produit de contraste radio-opaque facilite le diagnostic des tumeurs et des abcès du cerveau. L'injection intrathécale de produit de contraste, permet de visualiser en TDM une compression extrinsèque du tronc cérébral, de la moelle épinière ou des racines (p. ex., carcinome méningé, hernie discale) et peut détecter une cavité intramédullaire.

L'angio-TDM avec contraste permet de visualiser les vaisseaux cérébraux, évitant le recours à l'IRM ou à l'angiographie classique.

Les effets indésirables des produits de contraste comprennent des réactions allergiques et la néphropathie secondaire à l’injection de produit de contraste.