Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Revue générale des syndromes confusionnels et des démences

Par Juebin Huang, MD, PhD, The University of Mississippi Medical Center

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

Le syndrome confusionnel (parfois appelé état confusionnel aigu) ou confusion mentale et la démence sont les causes les plus fréquentes de troubles cognitifs, bien que les troubles affectifs (p. ex., dépression) puissent également perturber les fonctions supérieures. Les syndromes confusionnels et les démences sont des troubles différents mais sont parfois difficiles à différencier. Dans les deux cas, la cognition est désorganisée; cependant, la démence touche préférentiellement la mémoire, alors que le syndrome confusionnel affecte principalement l'attention.

D'autres critères spécifiques aident à faire la distinction entre les troubles 2 (v. Différences entre confusion mentale et démence*). Le syndrome confusionnel est habituellement en rapport avec une maladie aiguë ou avec une intoxication médicamenteuse (mettant parfois en jeu le pronostic vital) et est souvent réversible. La démence est provoquée par des lésions anatomiques du cerveau, s'installe de manière progressive et est généralement irréversible. Le syndrome confusionnel est fréquent en cas de démence. L'erreur diagnostique, très fréquente, entre syndrome confusionnel et démence chez un patient âgé doit être évitée, en particulier lorsque la confusion survient sur une démence chronique sous-jacente. Aucun test biologique ne peut établir avec certitude la cause du déficit cognitif; une anamnèse rigoureuse, un examen clinique complet ainsi que la connaissance de l'état cognitif de base sont ainsi essentiels.

Différences entre confusion mentale et démence*

Signe

Confusion

Démence

Début

Soudain, avec un début précis

Lent et progressif, avec une date de début imprécise

Durée

De plusieurs jours à quelques semaines, bien qu'il puisse être plus long

Habituellement permanente

Cause

Presque toujours une autre pathologie (p. ex., infection, déshydratation, prise ou sevrage de certains médicaments)

Habituellement, un trouble cérébral chronique (p. ex., maladie d'Alzheimer, démence à corps de Lewy, démence vasculaire)

Évolution

Habituellement réversible

Lentement progressive

Se manifeste la nuit

Empire presque toujours

S'aggrave fréquemment

Attention

Très diminuée

Intacte jusqu'à ce que la démence devienne sévère

Niveau de conscience

Variablement altéré

Intacte jusqu'à ce que la démence devienne sévère

Orientation dans le temps et l'espace

Varie

Altération

Utilisation du langage

Lent, souvent incohérent et inapproprié

Parfois, difficulté à trouver le mot exact

Mémoire

Varie

Perte de mémoire, en particulier pour les événements récents

Indication de soins médicaux

Immédiat

Nécessaire, mais moins urgent

*Ces différences sont généralement avérées et utiles au diagnostic, mais des exceptions ne sont pas rares. Par exemple, une lésion cérébrale traumatique survient brutalement mais peut provoquer une démence grave et définitive; une hypothyroïdie peut entraîner progressivement une démence qui peut être réversible avec un traitement adapté.

Ressources dans cet article