Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées pour les professionnels de santé.

Molybdène

Par Larry E. Johnson, MD, PhD, Associate Professor of Geriatrics and Family and Preventive Medicine;Medical Director, University of Arkansas for Medical Sciences;Central Arkansas Veterans Healthcare System

Cliquez ici pour
l’éducation des patients

1 iOS Android

Le molybdène (Mo) est un composant de coenzymes nécessaires à l'activité de la xanthine oxydase, de la sulfite oxydase et de l'aldéhyde oxydase.

Des carences génétiques et alimentaires en molybdène ont été rapportées mais elles restent rares. La carence en sulfite oxydase d'origine génétique a été décrite en 1967 chez un enfant. L'anomalie provenait de l'incapacité à former la coenzyme du molybdène malgré la présence de molybdène en quantité normale. Cette carence a entraîné un déficit intellectuel, des convulsions, un opisthotonos et une luxation du cristallin.

Une carence en molybdène aboutissant à une intoxication par le sulfite a été observée chez un patient sous nutrition parentérale totale au long cours. Les symptômes étaient une tachycardie, une tachypnée, des céphalées, des nausées, des vomissements et un coma. Les examens biologiques ont montré des taux élevés de sulfite et de xanthine et des taux bas de sulfate et d'acide urique dans le sang et dans les urines. Le molybdate d'ammonium 300 mcg/jour IV provoque une guérison spectaculaire.

Un cas d'intoxication par le molybdène semble avoir eu lieu en 1961; il a causé des symptômes similaires à ceux de la goutte et des anomalies du tractus gastro-intestinal, du foie et des reins.